Le président de la fédération internationale d'automobile Jean Todt
Le président de la fédération internationale d'automobile Jean Todt | PEDRO LADEIRA - AFP

Accord Concorde: la FIA et la FOM ont signé

Publié le , modifié le

Le président de la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA), Jean Todt, et le gérant de Formula One Management (FOM), Bernie Ecclestone, ont signé samedi à Budapest, en marge du Grand Prix de Hongrie de Formule 1, un document préalable au nouvel Accord Concorde.

L'Accord Concorde 2013, attendu depuis plusieurs mois, est le document dans lequel la FIA, la FOM et les écuries de Formule 1 vont s'engager, jusqu'en 2020, à respecter un certain nombre de règles sportives, techniques et commerciales. Le précédent accord portait sur les années 2010 à 2012. "Le Formula 1 Group (autre nom de la FOM et de ses filiales) et la FIA ont signé un accord fixant le cadre de la mise en place de l'Accord Concorde 2013. Cet accord entrera en vigueur dès qu'il aura été approuvé par les instances dirigeantes des parties signataires, dans les semaines à venir", indique un communiqué commun signé par les deux responsables.

"D'autres informations sur cet accord" seront disponibles ultérieurement, indiquent les deux instances dirigeantes de la F1, la FIA étant chargée des règlements techniques et sportifs, et la FOM des accords commerciaux avec les écuries, auxquelles elle redistribue une partie de ses revenus. Le nouvel Accord Concorde ne pourra être effectif qu'après validation, notamment dans son volet commercial, par les écuries de F1. Dix sur onze (toutes sauf Marussia) ont déjà reçu un projet de nouvel accord commercial avec la FOM, autour de divers critères de répartition comme les résultats et les années de présence en F1. L'Accord Concorde 2013 prévoit aussi que la FIA recevra une plus grande part des revenus de la FOM, une exigence de Jean Todt, selon le magazine britannique Autosport, et que la FOM ne pourra pas faire payer les photographes  t les journalistes de presse écrite pour l'accès à la F1, comme elle le fait déjà pour ceux des télés et des radios.

AFP