60.000 euros d'amende pour Williams

Publié le , modifié le

Une amende de 60.000 euros, comme au GP du Japon, a été infligée vendredi soir à l'écurie Williams de Formule 1 pour une roue mal serrée sur la monoplace du Vénézuélien Pastor Maldonado pendant la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Inde, vendredi après-midi.

A la différence du GP du Japon, où Maldonado avait perdu une roue, sa voiture n'a perdu qu'un écrou vendredi, et le nouveau système de rétention mis en place par Williams a permis d'éviter que la roue se décroche. En conséquence, la direction de course, après avoir interrogé les responsables de l'écurie anglaise, a estimé qu'il y avait récidive dans la négligence, mais que des progrès avaient été fait puisque la roue, même mal fixée lors d'un passage au stand, est restée sur la voiture.

Les commissaires de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) sont très vigilants sur les problèmes de roues mal fixées depuis qu'un incident similaire sur la Red Bull de Mark Webber lors des essais du GP d'Allemagne, en juillet, avait provoqué des blessures sur un cameraman heurté par une roue. A Suzuka, Maldonado avait perdu une roue dans un virage et celle-ci était partie directement dans un mur de pneus, sans toucher personne, avant d'être récupérée par des commissaires de course. A Buddh vendredi, il s'est juste arrêté quand il s'est rendu compte que sa roue ne tenait plus, l'écrou principal s'étant détaché.

AFP