Porsche Austin WEC
Le soleil se couche sur une nouvelle victoire de Porsche | FLORENT GOODEN / DPPI Media

WEC/6 Heures d'Austin : Porsche et Alpine imbattables

Publié le , modifié le

Porsche ne relâche pas la bride sur le championnat du monde d'endurance. Le constructeur allemand enchaîne les succès depuis sa victoire aux 24 heures du Mans. Depuis juin, les 919 se sont imposées au Nürburgring, à Mexico et cette nuit sur le tracé d'Austin au Texas toujours grâce à l'Australien Mark Webber, au Néo-Zélandais Brendon Hartley et à l'Allemand Timo Bernhard. La Porsche N.1 a devancé l'Audi de Di Grassi-Duval-Jarvis de 23 secondes et la Toyota de Sarrazin-Conway-Kobayashi de 26 secondes.

Pour autant, sur la piste, la domination de Porsche n'est pas outrancière. Audi était clairement le plus rapide sur le Circuit des Amériques mais il aurait fallu un sans faute pour briguer la victoire. Dans la chaleur étouffante du Texas, la 919 N.1 des champions du monde en titre a pris le pouvoir à la mi-course et n'a plus rien cédé aux R18 où une portière récalcitrante et une courte baisse de rythme ont pesé lourd dans le résultat final. Porsche a également mieux géré les trois Full Course Yellow (vitesse limitée à 50 km/h et écart maintenu entre les voitures, ndlr). "C'est géant de gagner trois courses de suite, a commenté Timo Bernhard. Nous avons eu du mal a démarré la saison mais aujourd'hui on a réalisé une autre course sans faute."

Alpine règne sur le LMP2

A l'image de Porsche, la catégorie LMP2 ne change pas souvent de mains cette saison. Pour la 4e fois en 2016, Alpine dame le pion à ses concurrents. Dix tours de bagarre intense avec la Manor N.44 puis la belle bleue s'est envolée. "Je crois que c’est notre course la plus aboutie depuis le début de la saison, dans tous les domaines : réglages, stratégie, pilotage, a indiqué Philippe Sinault, Team principal Signatech-Alpine. Dès les essais libres, nous avions un très bon niveau de performance et c’était une première satisfaction que de signer la pole position. La course a été très dure physiquement, plus que ce que nous avions imaginé. Nicolas (Lapierre), Stéphane (Richelmi) – qui a été au bout de l’effort lors de son double relais – et Gustavo (Menezes) ont chacun rempli leur mission et nous avons pu aller chercher cette quatrième victoire avec la n.36." L'A460 de l'écurie Signatech Alpine prend une très sérieuse option pour le titre équipe et pour les pilotes Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre et Stéphane Richelmi.

Prochain rendez-vous dans un mois à Fuji au Japon.

Classement des Six Heures d'Austin

1. Webber-Bernhard-Hartley (AUS-GER-NZL/Porsche 919 Hybrid) 185 tours
2. Di Grassi-Duval-Jarvis (BRA-FRA-GBR/Audi R 18) à 0:23.641
3. Sarrazin-Conway-Kobayashi (FRA-GBR-JPN/Toyota TS050 Hybrid) à 0:26.096
4. Dumas-Jani-Lieb (FRA-SUI-GER/Porsche 919 Hybrid) à un tour
5. Davidson-Buemi-Nakajima (GBR-SUI-JPN/Toyota TS050 Hybrid) à deux tours
...
8. Menezes-Lapierre-Richelmi (USA-FRA-MON/Alpine A460) à 14 tours (1er, catégorie LMP2)
16. Thiim-Soerensen (DEN/Aston Martin Vantage) à 23 tours (1er, catégorie GTE-Pro)

Xavier Richard @littletwitman