Ligier - Honda Daytona
La Ligier-Honda de l'écurie Extreme Speed Motorsports à Daytona | Sipa

Une Ligier remporte les 24 H de Daytona

Publié le , modifié le

La Ligier-Honda de l'écurie Extreme Speed Motorsports (ESM), fabriquée en France, a signé une victoire historique dimanche aux 24 Heures de Daytona, la plus prestigieuse course américaine d'endurance automobile. Cinq mois après le décès fin août de Guy Ligier, le fondateur de la marque éponyme, un quatuor cosmopolite de pilotes s'est imposé au terme d'une course à suspense: le Brésilien Luis "Pipo" Derani, qui a bouclé le dernier relais, était associé aux Américains Scott Sharp, Ed Brown et Johannes van Overbeek.

Derani, originaire de Sao Paulo, a devancé de 26 secondes, au bout de 24  heures, la Corvette pilotée sous le drapeau à damier par l'Italien Max  Angelelli, 49 ans. Celui-ci s'est arrêté juste après l'arrivée puis est parti à  l'hôpital pour des examens médicaux, mais son état n'inspirait aucune  inquiétude, selon les organisateurs. Les prototypes Ligier destinés aux course d'endurance, équipés en général  de moteurs Honda ou Nissan, sont désormais fabriqués, développés et vendus par  la société Onroak Automotive de Jacques Nicollet, un homme d'affaires passionné  de course automobile qui a décidé l'an dernier de continuer à écrire la légende  de Ligier. L'écurie de Formule 1 créée par Guy Ligier avait débuté début 1976, il y a  tout juste 40 ans. C'est dans une Ligier à moteur Mugen-Honda qu'Olivier Panis  a remporté la dernière victoire  française en F1, au GP de Monaco 1996. Et  c'est une Ligier-Honda qui vient de remporter la première victoire française à  Daytona, lors de la 54e édition de cette course en Floride.

AFP