Toyota Audi Silverstone WEC 042014
La Toyota TS040 Hybrid mène la danse en endurance | DR

Toyota pour confirmer à Spa

Publié le , modifié le

Le doublé de Toyota à Silverstone en ouverture du championnat du monde d'endurance (WEC) a-t-il donné le ton de la saison ? Redoutables sur piste humide, les TS040 Hybrid ont effectué un grand pas en avant par rapport à l'ancienne version. Tous les voyants nippons sont au vert avant les 6 heures de Spa samedi.

Si Le Mans reste le juge de paix de la saison d'endurance, le résultat de Spa-Francorchamps en dit assez long sur la compétitivité des différents prétendants au titre mondial. Dernière course avant le double tour d'horloge de juin, le rassemblement belge sert notamment de répétition grandeur nature et de validation des choix techniques. En retrait à Spa depuis son retour en endurance il y a deux ans, Toyota n'a jamais réussi à inverser la tendance au Mans. En clair, pour être sacré dans la Sarthe, il vaut mieux passer le col des Ardennes en tête. Cette année, le constructeur nippon débarque dans la peau du favori. Sa victoire éclatante à Silverstone devant Porsche a démontré le potentiel de la voiture la plus hybride du plateau. "Avant Silverstone, il était difficile de connaître le niveau de compétitivité  de chacune des voitures. Maintenant, nous savons que notre TS040 HYBRID dispose du niveau de performance nécessaire pour gagner des courses, explique le Suisse Sébastien Buemi, pilote de la N.8. Mais nos concurrents sont très proches." Ce qui manquait au prototype japonais, c'est de la puissance et de la stabilité. Avec ses quatre roues motrices et son système hybride qui, combiné au moteur thermique, permet d'atteindre les 1000 cv, la voiture n'a plus rien à envier à Audi.

Audi en mode chasseur

A côté de son sujet en Angleterre, la firme d'Ingolstadt compte elle sur ce rendez-vous à Spa pour refaire son retard. En sortant prématurément de la course à Silverstone, Audi a perdu de précieuses informations. "Notre but est de montrer que ce qui est arrivé à Silverstone est une exception absolue. Nous sommes maintenant dans la position inhabituelle du chasseur et nous devons marquer des points", reconnaît le directeur technique d'Audi Ralf Jüttner. L'équipe a remporté un premier contre-la-montre en réparant les deux R18 e-tron quattro endommagées. A Spa, une troisième voiture va compléter la grille avec la N.3 en configuration 100 % Le Mans. Dans le coup en début de course à Silverstone, Audi attend désormais de savoir ce qu'il en sera après 6 Heures. En cas de problème, Porsche pourrait à nouveau en profiter comme à Silverstone. La 919 Hybrid de Mark Webber, 2e en Angleterre le 20 avril dernier, s'était  montrée à son avantage pour le retour de la marque allemande et du pilote australien au plus haut niveau de l'endurance. "L'objectif sera une nouvelle fois de terminer la course afin d'améliorer les réglages de la voitures en vue des 24 Heures du Mans, explique l'ancien pilote de F1. C'est la dernière course pour tout le monde avant Le Mans, c'est donc un week-end important et nous voulons non seulement obtenir un bon résultat, mais aussi nous préparer pour juin". Sur le podium, ce serait encore mieux.

Le programme​ des 6 Heures de Spa

Vendredi
09h00: essais libres 1
14h15: essais libres 2
19h20: qualifications

Samedi:
14h30: course

Xavier Richard @littletwitman