Toyota N.7 Shanghai
La Toyota N.7 à Shanghai | DR

Toyota en pole à Shanghai

Publié le , modifié le

Vainqueur d'une course tronquée par la pluie à Fuji, Toyota a cette fois dominé Audi sur le sec. Une TS030 Hybrid a obtenu la pole position des 6 heures de Shanghai et sera en position de force samedi au départ. Chez Audi, la bagarre est surtout en interne pour l'attribution du titre mondial des pilotes.

Toyota termine l'année en trombe. Sur un circuit plus propice à son protoype, le constructeur nippon fait mieux que rivaliser avec Audi. C'est pour du beurre mais cela devrait apporter plus de confiance à Toyota et pourrait convaincre la maison mère de mettre davantage de moyens pour rouler sur chaque course avec deux autos. Vendredi, les deux TS030 ont tenu la dragée haute aux R18 e-tron quattro en essais libres comme en qualifications. Grâce à son duo Wurz-Lapierre, la "Toy" N.7 a été créditée du meilleur chrono en 1'48"549.

"C'est ma 2e pole ici en deux courses donc je poursuit mon 100 %, a déclaré malicieusement Alex Wurz. Aujourd'hui, c'était parfait, notamment les trois tours que j'ai réalisé. Je n'ai pas fait d'erreur en qualifications et maintenant on attend la course." La bonne nouvelle, c'est que la TS030 sera aussi performante en course. "Nous avons vu aujourd'hui que nous étions aussi rapides sur des longs runs donc c'est bien en vue de la course", a indiqué Nicolas Lapierre. Avec quatre voitures en 1"160, les 6 heures de Shanghai promettent du suspense.

La grille de départ : ici