Tom Kristensen Audi retraite portrait
Tom Kristensen quitte l'endurance avec un palmarès incomparable | DR

Tom Kristensen range son casque pour de bon

Publié le , modifié le

Neuf victoires au 24 Heures du Mans. Six succès à Sebring. Des titres et des courses un peu partout dans le monde. Tom Kristensen quitte l'endurance par la grande porte. Champion du monde FIA en 2013, le Danois de 47 ans a tout remporté dans sa discipline de prédilection. Il a aussi un gagné un surnom pour la postérité : "Monsieur Le Mans". Des succès qu'il doit beaucoup à Audi avec qui le pilote a courru l'essentiel de sa carrière.

Un an après le départ à la retraite de l'Ecossais Allan McNish, Audi perd un autre pilote emblématique. Peut-être même son ambassadeur N.1. Au départ de l'aventure du constructeur allemand en endurance, Tom Kristensen est celui qui a le plus contribué à sa légende. Au Mans notamment avec sept victoires pour la marque aux anneaux. Aussi fiable que rapide, le Danois a souvent guidé l'équipe et ses coéquipiers vers la sagesse, une voie payante dans cette discipline. Le Dr Wolfgang Ullrich, directeur d’Audi Sport, sait ce qu'il doit à Kristensen et ce que son absence pèsera dans l'équipe. "Naturellement, la retraite d’une personnalité aussi remarquable que Tom Kristensen est une grande perte pour Audi Sport Team Joest et toute la scène de l’Endurance, a indiqué le boss d'Audi. Nous pouvons comprendre sa décision de quitter la course à l’apogée de sa carrière. Il est le dernier membre de la génération qui a débuté avec Audi en prototype. Tom a pris part au Championnat du Monde d’Endurance de la FIA cette saison comme tenant du titre et il a montré qu’il était toujours l’un des plus rapides et l'un des meilleurs pilotes de prototype au monde. Il va nous manquer en tant que pilote, mais il va continuer à nous soutenir avec son immense expérience et sa personnalité. Nous sommes heureux que Tom Kristensen ait été et continuera d’être un « Audian » avec son cœur et son âme."

"Ce jour devait venir à un moment ou à un autre"

N.1 sur le capot de sa R18 e-tron quattro, Kristensen tournera définitivement la page à Sao Paulo le 30 novembre prochain lors de la dernière manche du WEC. Avant cela, le Danois ne s'est pas privé de regarder dans le rétro. Sa période Audi est évidemment celle qui a le plus compté dans sa carrière. "J’ai eu le privilège de piloter pour la meilleure équipe et le plus merveilleux constructeur automobile depuis 15 ans, explique-t-il. J’ai eu de grands coéquipiers et travaillé avec des gens fantastiques. Avec Audi, j’ai été en mesure de gagner de nombreux titres et de nombreuses courses, des choses inoubliables, de grandes émotions. Ma série de victoires aux 24 Heures du Mans n’aurait pas été possible sans Audi. Quitter cette équipe en tant que pilote est difficile pour moi. Mais ce jour devait venir à un moment ou à un autre. Je ne peux que remercier Audi et l’ensemble du personnel pour ces grands moments passés et je regarde désormais vers mes nouvelles tâches pour la marque et l’équipe Audi Sport." Nommé ambassadeur de la marque, Kristensen ne sera jamais très loin du stand Audi. On ne coupe pas le cordon aussi facilement.

Xavier Richard @littletwitman

Endurance