Dumas Porsche Spa
Romain Dumas sur la Porsche 911 RSR | DR

Six Heures de Sao Paulo: Porsche gagne, Toyota sacré

Publié le , modifié le

La Porsche 919 Hybrid du Français Romain Dumas, du Suisse Neel Jani et de l'Allemand Marc Lieb a remporté dimanche les Six Heures de Sao Paulo et Toyota a obtenu le titre mondial des constructeurs.

Cette huitième et dernière manche du Championnat du monde d'endurance (WEC) s'est terminée au ralenti, derrière la voiture de sécurité, car l'autre Porsche de l'Australien Mark Webber, alors au volant, a été pulvérisée à la suite d'un accrochage avec une Ferrari de la catégorie GT. Webber, conscient, a rassuré les spectateurs en levant le pouce quand il est parti, sur une civière, vers le centre médical du circuit d'Interlagos où il avait fait, l'an dernier, ses adieux à la Formule 1. Sa Porsche était partie en pole position, avec l'Allemand Timo Bernhard au volant.

C'est la première victoire de Porsche cette année, après plusieurs podiums et pole positions lors de la saison de son retour dans la catégorie reine de l'endurance automobile (LMP1), celle des prototypes hybrides. Toyota n'avait besoin que de trois points, soit une huitième place, pour conquérir le titre constructeurs, après avoir déjà assuré le titre pilotes lors de la manche précédente, à Bahreïn. Ses deux nouveaux champions du monde, Sébastien Buemi et Anthony Davidson, ont étrenné leur couronne en terminant deuxièmes, juste derrière la Porsche du trio Dumas-Jani-Lieb.

C'était aussi la dernière course de Tom Kristensen (Audi), 47 ans, recordman de victoires (9) aux 24 Heures du Mans. "Mister Le Mans" a terminé sur le podium de cette course et du championnat.

Classement de la course:

1. Dumas-Jani-Lieb (FRA-SUI-GER/Porsche 919 Hybrid), 249 tours
2. Buemi-Davidson (SUI-GBR/Toyota TS040 Hybrid) à 0.170
3. Kristensen-Di Grassi-Duval (DEN-BRA-FRA/Audi R18 e-tron quattro) à 1 tour
4. Wurz-Sarrazin-Conway (AUT-FRA-GBR/Toyota TS040 Hybrid) à 1 tour
5. Tréluyer-Fässler-Lotterer (FRA-SUI-GER/Audi R18 e-tron quattro) à 1 tour
6. Howson-Bradley-Imperatori (GBR-GBR-SUI/Oreca-Nissan) à 24 tours (1er catégorie LMP2)

AFP