Ligier JS P2
La Ligier JS P2 | DR

La Ligier JS P2 dans les starting-blocks

Publié le , modifié le

Il n'y a pas que Porsche, Audi et Toyota qui dévoilent leur nouveau prototype pour le WEC et les 24 Heures du Mans. Concurrent et constructeur de poids en LMP2, Oak Racing et sa filiale Onroak Automotive présentent leur nouvelle création : la Ligier JS P2. Ce pur produit des ateliers de Jacques Nicolet s'est associé à un nom célèbre dans le sport automobile, celui de Guy Ligier.

Faire de ses voitures une référence pour les écuries à faible budget, c'est le pari avoué de Jacques Nicolet. Le projet est ambitieux mais le constructeur sarthois s'est doté d'une superbe ambassadrice avec la Ligier JS P2. Et avec un tel nom, le charme opère déjà comme ce fût le cas en 2013 avec le retour d'Alpine via un châssis Oreca. "Je suis très heureux que ce premier produit 100% Onroak Automotive soit une Ligier et je suis sûr que l’association du travail d’Onroak Automotive et du nom Ligier donnera tout son sens, au niveau sportif comme au niveau de la passion, à cette première réalisation, a expliqué Jacques Nicolet dans un communiqué. Elle porte le nom de JS P2, dans le plus pur respect de l’histoire de la marque, une  façon de nourrir notre avenir du glorieux passé sportif de Ligier." Dans les traces d'Oreca qui conçoit, développe et commercialise depuis de longues années des prototypes d'endurance, la société de Jacques Nicolet a franchi un nouveau cap.

Un toit pour tous

Sur la lancée de ses victoires au Mans et en championnat du monde dans la catégorie LM P2 avec ses Morgan-Nissan, Onroak Automotive s'attaque au marché des voitures fermées. Pour des raisons de sécurité et d'esthétisme, le toit est désormais devenu incontournable en WEC comme dans le championnat américain Tudor USCC. Jacques Nicolet a senti le vent tourner et a lancé son bureau d'étude sur le sujet il y a plus d'un an. "Avec sa coque  fermée, la Ligier JS P2 peut représenter un produit encore plus attractif, notamment pour les équipes intéressées par le Tudor USCC, le nouveau championnat américain où la culture des voitures fermées prédomine, et nous ouvrir des possibilités de développement, confirme Nicolet. Par ailleurs, la maîtrise de la conception des voitures fermées me paraît un élément indispensable au développement d’Onroak Automotive dans le futur. Je suis très  fier du travail accompli par toutes les équipes d’Onroak Automotive et suis impatient de voir la Ligier JS P2 sur la piste.» Jacques Nicolet n'a plus que 72 heures à attendre puisque la JS P2 effectuera son déverminage vendredi sur le circuit Bugatti au Mans. Sous les yeux de Guy Ligier. 

A savoir : Bientôt un reportage complet sur la première sortie de la Ligier JS P2 dans Tout le Sport et francetvsport.fr

Xavier Richard @littletwitman

Endurance