Frédéric Sausset Loeb Tinseau 032014
Frédéric Sausset chaperonné par Sébastien Loeb et Christophe Tinseau | ACO

Frédéric Sausset, les 24 Heures du Mans pour l'exemple

Publié le , modifié le

Frédéric Sausset, amputé de ses quatre membres, sera au départ des 24 Heures du Mans 2016 pour l'exemple, en ayant surmonté son handicap.

Installé dans le "56e garage" dédié aux technologies innovantes, même hors classement, le numéro 84 va faire un tabac au Mans. A son bord, Frédéric Sausset. Ce chef d'entreprise de 48 ans a été victime d'une bactérie fulgurante, en juillet 2012, suite à une petite coupure mal soignée, puis amputé de ses quatre membres. Face au handicap, il s'est lancé un défi : rouler aux 24 Heures du Mans. Ce sera chose faite en juin prochain dans son proto Morgan-Nissan à l'aide d'un "joystick" (manette sophistiquée) accroché à ce qui lui reste de son bras droit.

Un défi de "quelqu'un de différent"

Il était l'invité  d'honneur vendredi, au Pavillon Gabriel, et a sobrement évoqué son "défi" avec le sourire. "Il fallait que je donne un nouveau sens à ma vie. Quoi de plus naturel que de trouver un défi qui était en corrélation avec une passion: c'est le sport auto, depuis que je suis gamin, même si je n'avais jamais eu l'occasion de  piloter, ou de faire des compétitions". "Coaché" par Christophe Tinseau, un pilote expérimenté, Sausset a testé son  système de pilotage dans des courses d'endurance moins suivies, celles du  Championnat VdeV, puis il a roulé cette semaine sur le Circuit Bugatti, au Mans, sans aucun souci. "Je suis présent pour officialiser la participation de quelqu'un qui est un peu différent, mais qui réussit tout de même à faire quelque chose", a-t-il résumé. A faire rêver et c'est déjà beaucoup !