Lucas di Grassi
Le pilote brésilien Lucas di Grassi | MAXPPP - DAVID LORD

Di Grassi pour remplacer McNish

Publié le , modifié le

Le Dr Ullrich a tranché. Lucas di Grassi aura l'honneur de remplacer Allan McNish dans le baquet de l'Audi R18 N.1 des champions du monde WEC et vainqueurs au Mans en 2013. Le Brésilien fera équipe avec Loïc Duval et Tom Kristensen à Spa et dans la Sarthe. Sur la N.2, le trio Fässler-Lotterer-Tréluyer ne change pas. Sur le 3e prototype, Audi a misé sur un équipage moins clinquant avec Bonanomi-Jarvis-Albuquerque.

Malgré les appels du pied des anciens de chez Peugeot comme Sébastien Bourdais, Audi est resté fidèle à sa philosophie et à sa filière. Après le départ surprise en retraite d'Allan McNish, l'état-major allemand a "promu" l'ancien pilote de F1 Lucas di Grassi dans la R18 des champions en titre. Solide troisième au Mans en 2013, le Brésilien a su convaincre Audi Sport de lui faire confiance. "En 2014, nous avons à nouveau de très bons équipages. Bien sûr, cela n’a pas été facile de remplacer un pilote comme Allan McNish qui a été roulé pour nous durant 14 ans. Mais Lucas di Grassi a livré des performances convaincantes dans l’ensemble des courses auxquelles il a participé pour Audi jusqu’à présent", a justifié le Dr Wolfgang Ullrich, patron d’Audi Sport.

Albuquerque du DTM au Mans

La vraie surprise de l'annonce des équipages pour Spa et Le Mans se nomme Filipe Albuquerque. Inconnu du grand public, le Portugais a gagné son baquet aux dépens de son compatriote Marc Gené, désormais pilote de réserve. "Le passage du DTM au FIA WEC se passe d’une façon optimale, a indiqué le Dr Ullrich au sujet d'Albuquerque. Il est prêt pour la prochaine étape de sa carrière." Alexandre Prémat, Mike Rockenfeller ou encore Lucas Luhr avaient eux aussi eu leur chance dans cette 3e Audi "d'apprentissage". Après deux ou trois participations, Ils ne sont plus là. A l'image de Duval ou Tréluyer, ne reste que la crème de la crème dans le broyeur manceau.

Xavier Richard @littletwitman

Endurance