Audi R18 e-tron quattro N.2 Silverstone
L'Audi R18 e-tron quattro N.2 victorieuse aux 6 Heures de Silverstone | DR

Audi signe un doublé à Silverstone

Publié le , modifié le

Audi n'est pas prêt à lâcher son emprise sur le Championnat du monde d'endurance. Dimanche, les R18 e-tron quattro oont signé un doublé lors la manche d'ouverture du WEC à Silverstone. Au terme des 6 heures de course, l'Audi N. 2 du trio Alan McNish-Loïc Duval-Tom Kristensen a pris de peu le meilleur sur l'Audi N.1 piloté par le Français Benoît Tréluyer, le Suisse Marcel Fässler et l'Allemand André Lotterer. Parti avec une TS030 Hybrid en pole, Toyota n'a pas réussi à tenir le rythme en course. Les Japonais se sont consolés avec la troisième position du Suisse Sébastien Buemi, du Français Stéphane Sarrazin et du Britannique Anthony Davidson.

Habituées à se rendre coup pour coup, les Audi ont continué à se battre entre elles, une fois la menace Toyota écartée. Depuis deux ans, c'est le proto de Tréluyer et ses amis qui règlait son compte aux "vétérans" McNish-Kristensen (Loïc Duval était le 3e pilote du trio, ndlr). Le duel a cette fois été déséquilibré. A l'amorce de la dernière heure, la R18 N.1 a connu un souci de transmission et n'a pas été en mesure de défendre ses chances face à la N.2 d'un McNish déchaîné. Officiellement en version 2012, Toyota a suivi de loin cette bagarre et essayera de redresser la barre en Spa début mai avec son prototype 2013. Derrière les deux équipes officielles, le Rebellion Racing a tenu son rang de première LM P1 privée avec sa Lola-Toyota pilotée par le trio Prost/Jani/Heidfeld.

En LM P2, la concurrence est encore plus forte. Et la plus forte impression est venue de l'Oreca 03-Nissan d'ADR-Delta (Graves/Pizzonia/Walker) devant la Morgan-Nissan du OAK Racing (Pla/Heinemeier Hansson/Brundle) et la Zytek Z11SN-Nissan du Greaves Motorsport (Dyson/Marsal/Kimber-Smith). Favorisé par des brides généreuses, Aston Martin a dominé LM GTE Pro et Am. Pas sûr que Porsche, Ferrari et Corvette apprécient ce cadeau fait aux Anglais, l'année de leur centenaire. A l'ACO et la FIA de rectifier le tir avant Spa ou juste après.

VIDEO : Tréluyer, la référence de l'endurance

Voir la video

Classement des 6 heures de Silverstone

1. Tom Kristensen, Loïc Duval, Allan McNish (Audi), 197 tours
2. André Lotterer, Benoit Tréluyer, Marcel Fässler (Audi), 197 tours
3. Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Stéphane Sarrazin (Toyota), 196 tours
4. ALexander Wurz, Nicolas Lapierre (Toyota), 196 tours
5. Nicolas Prost, Neel Jani, Nick Heidfeld (Lola), 193 tours
6. Andrea Belicchi, Matias Beche, Cong Fu Cheng (Lola), 190 tours
7. Tor Graves, Antonio Pizzonia, James Walker (Oreca), 184 tours
8. Olivier Pla, David Heinemeier-Hansson, Alexis Brundle (Morgan), 183 tours
9. Chris Dyson, Michael Marsal, Tom Kimber-Smith (Zytek), 180 tours
10. Luis Perez Companc, Nicolas Minassian, Pierre Kaffer (Oreca), 179 tours.
...