Lucas di Grassi (Audi)
Lucas di Grassi (Audi) | CLEMENT MARIN / DPPI MEDIA

Audi ne sera plus aux 24 Heures du Mans en 2017

Publié le , modifié le

Dans un communiqué, Audi a annoncé qu'il se retirait du championnat du monde d'Endurance et donc des 24 Heures du Mans après la saison 2016. La marque aux 13 victoires sur le mythique circuit sarthois va se consacrer sur la formule électrique et laisser le champ libre à son partenaire, Porsche, en Endurance.

Depuis 2000, les 24 Heures du Mans étaient un endroit particulier pour Audi qui a remporté 13 des 17 dernières éditions. Battues par Porsche, qui appartient au même groupe, ces deux dernières années, les voitures aux anneaux ne rouleront plus, jusqu'à nouvel ordre, dans la Sarthe. Ruper Stadler, PDG de la boîte, l'a annoncé ce matin aux 300 employés du département sport et à ses pilotes via une visioconférence. C'est donc une page qui se tourne. Une page glorieuse au Mans et en Endurance pour Audi. Porsche, entité soeur, va avoir les coudées franches pour dominer l'Endurance. Après avoir réduit la voilure - deux voitures cette année par écurie au lieu de trois au Mans habituellement - le groupe qui chapeaute les deux entités arrête les frais d'une concurrence fraternelle. C'est vers la formule électrique qu'Audi se tourne désormais alors que la R18, vue cette année au Mans, avait été lancée lors de la saison 2016.

Audi se tourne vers la Formule E

Déjà présent dans le penchant électrique de la Formule 1, Audi va s'investir d'autant plus que le règlement va un peu bouger. Aujourd'hui, les Formule E ont toutes le même moteur et le même chassis, demain (la saison prochaine), elles auront un peu plus de liberté et pourront donc valoriser telle ou telle victoire, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Premier vainqueur hybride au Mans en 2012, Audi possède un savoir-faire reconnu dans le domaine et mise donc sur un accroissement de notoriété d'une discipline encore dans l'ombre de sa grande soeur jusqu'ici.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot

Endurance