Alpine casque Panciatici
Le casque de Nelson Panciatici dans le stand Alpine | Alpine

Alpine affiche complet pour le WEC

Publié le , modifié le

Avec deux voitures engagées en WEC, les candidats ne manquaient pour piloter une Alpine cette saison. Le constructeur français a fait son choix avec l'arrivée de Nicolas Lapierre, deux Chinois (David Cheng et Ho Pin-Tung) et du Monégasque Stéphane Richelmi.

Ne jamais mettre ses oeufs dans le même panier. Alpine a appliqué ce proverbe à la lettre en plaçant l'expérimenté Nelson Panciatici sur la voiture "chinoise" du DC Racing et gérée par Signatech-Alpine. Le pilote Française fera donc équipe avec David Cheng et Ho Pin-Tung et leur servira de référence."Nous sommes ravis de poursuivre l’aventure avec Nelson Panciatici. Double champion ELMS avec Signatech-Alpine, il apportera son expérience et sa pointe de vitesse à la collaboration avec DC Racing", explique Philippe Sinault, Team Principal Signatech-Alpine. Dans l'autre auto, Nicolas Lapierre sera le moteur du trio qu'il compose avec l'Américain Gustavo Menezes et le Monégasque Stéphane Richelmi, très en vue en GP2 et en GT.

Sans Paul-Loup Chatin

Avec une nouvelle voiture dérivée de l'Oreca-05 vainqueur au Mans l'an passé, Philippe Sinault a désormais toutes les cartes en main pour briller en WEC et dans la Sarthe. Seul regret, l'impossibilité de conserver Paul-Loup Chatin malgré ses excellents états de service la saison dernière. "Je voudrais également exprimer notre regret de ne pas avoir pu conserver Paul-Loup Chatin avec nous en 2016, a indiqué Sinault. Il a beaucoup apporté au projet et grandement contribué aux résultats sportifs des deux dernières saisons. La décision a été difficile à prendre mais nous avons l’ambition de pouvoir retravailler avec lui car il fait partie de la famille Alpine."