Allan McNish met fin à sa carrière
Allan McNish met fin à sa carrière | JEAN-FRANCOIS MONIER - AFP

Allan McNish met fin à sa carrière

Publié le , modifié le

Trois fois vainqueur aux 24 Heures du Mans, dont la dernière fois en 2013, Allan McNish a décidé de mettre un terme à sa carrière. A presque 44 ans, l’Ecossais s’en va donc au sommet de sa carrière.

C’est l’un des meilleurs pilotes d’endurance qui quitte la scène au summum de sa carrière. Quelques jours avant son 44e anniversaire et 32 ans après sa première victoire sur circuit, en karting, Allan McNish quitte le monde automobile. Pilote emblématique de la marque Audi depuis 2000, McNish avait entamé sa carrière au Mans en 1997 au volant d’une Porsche 911 GT1 après être notamment passé par la Formule 3. Cette décennie 90 sera aussi marquée par sa tentative d’entrée dans le monde de la Formule 1. Successivement pilote essayeur chez McLaren, Benetton et Toyota, McNish atteindra son but en 2002 en disputant 16 courses dans l’écurie nippone. L’expérience sera douloureuse avec une huitième place comme meilleur résultat en Espagne.

Retour en Endurance​

Après cet échec en Formule 1, McNish revient à ses premiers amours, l’endurance. En 2004, il est de retour chez Audi et s’impose aux 1 000 kilomètres du Nürburgring et de Silverstone. Mais le Graal, Le Mans, se refuse à lui. Cinquième en 2004, puis deux fois troisième en 2005 et 2006, l’Ecossais abandonne en 2007 avant de goûter à nouveau à la victoire en 2008 au volant de l’Audi R10. Ce plaisir qu’il retrouvera en en juin dernier avec la révolutionnaire Audi R18 e-tron quatro en compagnie de Loïc Duval et de la légende Tom Kristensen. « J’ai trouvé le moment idéal pour arrêter ma carrière » a-t-il témoigné avant d’ajouter : « Je ne pouvais pas espérer mieux comme dernière année. Je continuerais à être un acteur d’Audi dans des rôles différents ». De son côté Audi salue un pilote qui « va manquer à la marque ». Nous ajouterons qu’il manquera au sport automobile.