De Puniet lit docteur 082010
Randy de Puniet se remet de sa double fracture à la jambe gauche | Honda LCR

De Puniet mieux que Rossi ?

Publié le , modifié le

41 jours pour remonter sur une motoGP, c'est le temps de "référence" établi Valentino Rossi après sa double fracture de la jambe. Attendu ce week-end à Brno, Randy de Puniet pourrait exploser ce record à 26 jours. Revenir en piste aussi tôt, le pilote Honda-LCR y croit dur comme la broche en titane qu'il a dans sa jambe gauche. Depuis son opération en Allemagne, de Puniet enchaîne les séances de rééducation au centre Sainte-Marguerite de Marseille.

C'est dans un caisson hyperbare que le Francilien a commencé à rattraper le temps perdu. Les vertus de cette "boîte à air" sont nombreuses mais ici, on cherchait avant tout à réparer les tissus du corps à un rythme plus élevé grâce à un niveau de pression et d'oxygène plus important que dans l'air. Gonflé à bloc, Randy de Puniet a ensuite pris la direction de Cannes pour poursuivre sa rééducation à base de séances d'ultrasons qui servent à consolider les os. Egalement aux soins dans sa résidence andorranne, il a renoué avec des activités physiques début août.

"J'ai repris le sport en me rendant tous les jours à la salle de gym pour y faire du vélo et travailler plus particulièrement le haut du corps en faisant de la musculation avec des poids et des élastiques. Les médecins sont relativement surpris de la rapidité avec laquelle je récupère, et je dois avouer que je le suis également", expliquait de Puniet le 5 août dernier. Quatre petites semaines après sa chute au Sachsenring et son choc avec la Ducati de Kallio, le Français se sent prêt à remonter sur sa Honda. L'est-il vraiment ? Prend-t-il un risque avec ce retour très anticipé ? Seul son premier contact avec la piste le dira. Ce pari un peu fou doit encore recevoir l'aval du docteur du circuit et celui du docteur Costa pour se réaliser. Le rendez-vous est fixé à jeudi.