De Puniet: "Je ne veux pas m'enflammer"

Publié le , modifié le

En finissant 4e du Grand Prix de Catalogne, Randy de Puniet se trouve 4e ex-aequo du Championnat du monde. Pour le pilote Honda, il s'agit de sa meilleure saison en MotoGP, mais il veut rester prudent pour la suite.

Comment avez-vous géré cette course ?
- "Je suis content de ma course, et honnêtement je ne pouvais pas espérer  mieux. J'ai eu un petit coup de pouce de Dovi(zioso), qui est tombé, mais ça  fait partie de la course. Pedrosa m'a doublé, j'ai essayé de le suivre mais il  roulait trop vite. Stoner a fait une faute et j'ai essayé de revenir sur lui,  mais je ne voulais pas faire d'erreur. J'ai baissé de rythme sur la fin, donc je  n'ai pas tapé dans mon pneu avant, ça m'a permis de ne pas le mettre en défaut.  Si j'avais dû pousser, j'aurais eu des soucis. Je ne pouvais pas suivre les  autres, ils ont des meilleures motos et il ne faut pas abuser".

Vous êtes 4e du championnat, ça change vos objectifs ?
- "Je suis 4e ex-aequo du championnat, avec presque 10 points de moyenne  (69 en sept courses), c'est le +top+. Je viens de me qualifier trois fois de  suite sur la première ligne (de la grille de départ). Que demander de plus,  c'est un rêve, et c'est ma meilleure saison en MotoGP. Si on m'avait dit ça en  début de saison... J'aimerais bien monter une fois sur le podium, mais si je  fais 4, 5 ou 6 tous les dimanches, je m'en contenterai, car c'est important pour  moi d'être régulier. Ca fait sept courses que je suis à l'arrivée, je suis dans  mes objectifs. Un podium au Sachsenring, c'est peut-être possible, car c'est un  petit circuit et je suis toujours bien là-bas, donc je pense que je peux y faire  un +top+ résultat. J'étais 3e l'an dernier quand je suis tombé au premier tour.  Je ne veux pas m'enflammer, comme ici où je savais que je pouvais faire un très  bon résultat, mais où je ne voulais pas tout foirer".

Comment se présente 2011 ?
- "Pour l'année prochaine, je mets du gaz, et Eric (ndlr: Eric Mahé, son  agent) fait le reste. J'aimerais avoir du meilleur matériel, dans la meilleure  équipe possible, pour pouvoir me battre aux avant-postes. Et si je continue  comme ça, je pense que je le mérite. Tout fait partie des possibilités, mais je  ne me prends pas la tête avec ça. Actuellement, Suzuki est un peu derrière, mais  il y a deux ans ils ont terminé 4e du championnat. La roue tourne, je suis  ouvert à tout, mais pour l'instant il est trop tôt pour en parler..."

AFP