Audi N.1 essais Spa 062011
L'Audi R18 à Spa | DR

Audi encore devant

Publié le , modifié le

Les Audi R18 n'en finissent plus de dominer Peugeot en essais. Lors de la 3e séance à Spa, la N.1 a réalisé le meilleur temps en 2'02"6, 0"3 devant la R18 N.2. La meilleure Peugeot 908, la N.9, accidentée jeudi et réparée depuis, est 3e à 1"8. Les qualifications auront lieu dans l'après-midi.

Du coin de l'oeil, on s'observe, on scrute, on analyse. Les chronos sont là pour le confirmer, Audi n'est plus à la traîne derrière Peugeot. Au Mans (journée test) comme à Spa, les R18 ont pris l'avantage ...en essais libres. Le premier verdict de la saison sera donné en fin d'après-midi, au terme des qualifications. Dans le camp allemand, on se garde bien de tout excès d'optimisme en indiquant que rien ne peut être établi sur un seul tour. "Tout dépend du trafic qu'on rencontre sur un tour, explique le Dr Ulrich, directeur d'Audi Sport. En fonction de cela, on peut gagner au moins une seconde." Cela devrait rassurer Peugeot qui navigue autour de cet écart derrière les R18.

Excès d’optimiste ou manque de chance, Pedro Lamy (Peugeot 908) a donnédu travail à ses mécanos lors des premiers essais des 1000 km deSpa-Francorchamps jeudi. Le pilote portugais s’est violemment accrochéavec la Honda HPD N.36 pilotée par Mike Newton eu freinage de Stavelot.Un accident à très haute vitesse qui a conduit les deux voitures dansle mur de pneus. Plus de peur que de mal pour la Lionne malgré desérieux dégâts. Résultat : un demi-train avant gauche, un demi-trainarrière droite et une boîte de vitesse changée. Chez l’écurie RML, lerideau est définitivement baissé. A la recherche d’une nouvelle coque,l’équipe est désormais incertaine pour Le Mans. L’infortuné Mike Newtona lui passé une nuit en observation à l’hôpital mais son état n’inspireaucune crainte.

Chez les essence, si il n'y a pas huit secondes comme au Mans, les cinq secondes des la Lola-Toyota du Rebellion Racing sont un aveu d'échec pour l'ACO et son règlement d'équivalence si on considère que les Suisses ou le team Pescarolo peut lutter à armes égales avec deux constructeurs aux moyens presque illimités... La matinée de travail a été plusieurs fois interrompue par des sortie de route. La plus sérieuse concernait la Ferrari 430 N.72 d'AF Corse.