Jean Alesi sur le "brickyard" d'Indianapolis
Jean Alesi sur le "brickyard" d'Indianapolis | ANDY LYONS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Alesi dernier mais soulagé

Publié le , modifié le

L'aventure à Indianapolis se poursuit pour Jean Alesi. Bon dernier mais qualifié, l'Avignonnais sera au départ dimanche des 96es 500 miles d'Indianapolis. Seul des 33 pilotes à disposer d'un moteur Lotus très faiblard, Alesi traîne toutefois sa monoplace sur le speedway américain et aura toutes les peines du monde à s'immiscer dans la bataille. Au contraire, il pourrait même créer la première chicane mobile de l'ovale à cause d'une pointe de vitesse limitée.

Lors du dernier jour des qualifications, l'ancien pilote de F1 n'a pu atteindre que la vitesse moyenne de 338,11 km/h sur quatre tours. Par comparaison, l'Australien Ryan Briscoe avait décroché la pole position avec une moyenne sur quatre tours de 364,5 km/h, samedi lors de la première journée des qualifications. Jean Alesi rend également 6,5 km/h à l'avant-dernière, la Suissesse Simona De Silvestro.

"C'est un gros soulagement d'être dans la course, a dit Alesi, dont ce sera la première expérience aux 500 miles d'Indianapolis . Je suis content que ça soit fait mais je m'attendais à plus de vitesse de la part de la voiture. C'est tout ce qu'on a pu avoir, on fera avec. Cette expérience est phénoménale pour moi. J'ai 47 ans et j'ai plus appris en une semaine (d'essais libres et de qualifications) ici à Indianapolis que durant toute ma carrière en Formule 1." Malgré la lenteur de sa Dallara-Lotus, espérons que tout se passera bien en course.

Pour les deux autres Français engagés, cela s'annonce un peu mieux. Autorisé in extremis à changer son moteur Lotus pour un Chevrolet plus puissant, Sébastien Bourdais en a fait bon usage. S'il a raté la première journée une place dans les 24. Son temps du dimanche le place 25e. Avec une moyenne de 360,10 km/h, le Manceau aurait même pu prétendre à la 14e place si le règlement ne figeait les vingt-quatre premières places le premier jour. Bourdais a ensuite poursuivi la mise au point de sa monoplace mais risque de manquer de temps pour revenir au niveau des meilleurs. Simon Pagenaud sera donc le mieux placé des frenchies avec une 23e place sur la grille.

Xavier Richard @littletwitman