Les 24 Heures du Mans se dérouleront à huis clos

Publié le , modifié le

Auteur·e : Xavier Richard
24 Heures du Mans 2019 foule
Le traditionnel envahissement de la piste des 24 heures du Mans n'aura pas lieu en 2020 | MARC DE MATTIA / DPPI Media / DPPI via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

C'est devant des tribunes vides que se déroulement les 88èmes 24 Heures du Mans, les 19 et 20 septembre prochains. Face à la recrudescence du coronavirus en France, l'Automobile Club de l'Ouest (ACO) a décidé de se priver de ses fans sur le circuit. Un crève-coeur pour une épreuve populaire qui attire plus de 250.000 spectateurs à chaque édition.

"Dans ce contexte singulier, la plus grande course d’endurance au monde aura bien lieu, mais malheureusement sans public", s'est résigné à annoncer Pierre Fillon, président de l’Automobile Club de l’Ouest. Si la jauge autorisée par le gouvernement pour les manifestations sportives est toujours fixée à 5000 personnes, cela laissait peu de place au public au regard du nombre d'équipes (60 voitures sont engagées, soit 180 pilote et leur staff), de commissaires de pistes (1700), de médias accrédités, de personnes de l'organisation, etc.

"Durant ces dernières semaines, nous avons réfléchi à de nombreuses options pour partager notre épreuve avec nos fans, même en nombre restreint, sur site en septembre prochain. Cependant, les conditions d’accueil propres à notre événement, véritable festival populaire durant plusieurs jours, nous ont fait opter avec la Préfecture, pour l’organisation de nos 24 Heures, sans public cette année."

L'ACO indique ne vouloir faire "aucun compromis avec la sécurité" alors qu'un découpage du circuit, long de 13 km 626, en plusieurs zones spectateurs était jusque-là privilégié. La billetterie était d'ores et déjà figée, ne permettant qu'à la quinzaine de milliers de spectateurs ayant déjà acheté leur place d'assister à la course. Ceux-là aussi devront se contenter de suivre les 24 Heures par écran interposé. La course sera notamment diffusée sur France Télévisions.