24h du Mans : Peugeot fait le choix de l'Hypercar

Publié le , modifié le

Auteur·e : Apolline Merle
Peugeot

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La marque au lion emblématique fera son grand retour aux 24 heures du Mans et au championnat du monde d'endurance FIA à compter de la saison 2022. Peugeot, qui avait déjà annoncé son retour il y a plusieurs mois, a officialisé à l'occasion de la 88e édition des 24 heures, ces nouveaux projets, notamment celui de miser sur la nouvelle catégorie reine, l'Hypercar. Avec Total, Peugeot ne veut pas seulement effectuer son retour, mais devenir le leader de cette nouvelle catégorie.

C'est désormais officiel, Peugeot fait son grand retour en endurance ! Si Peugeot avait déjà annoncé son retour aux 24 heures du Mans et en endurance en novembre dernier, le constructeur français a profité de la 88e édition des 24 heures du Mans pour dévoiler son nouveau projet avec plus de précisions. La marque au lion emblématique revient donc pour s'aligner dans la nouvelle catégorie reine de l'endurance, l'Hypercar. Cette nouvelle catégorie, ainsi que les réductions des coûts de développement qu'elle implique, sont les raisons qui ont poussé Peugeot à faire son retour. 

Cette catégorie LMH (Le Mans Hypercar) a été créée par l'Automobile Club de l'Ouest (ACO), organisateur de l'épreuve d'endurance mancelle et du championnat WEC. Elle doit succéder aux voitures LMP1 et LMP2 qui courent encore cette année. "Le choix de la catégorie LMH a été dicté par plusieurs critères dont celui d'une certaine liberté aérodynamique. Cela permet ainsi d'intégrer, avec l'appui du design de Peugeot, les codes esthétiques de la marque", a souligné le constructeur français dans un communiqué.

"Un nouveau virage énergétique"

Le principe du LMH est de rapprocher les voitures d'endurance des voitures de grand sport commercialisées, même si ces Hypercars pourront être basées sur des prototypes, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Les voitures utiliseront des technologies de motorisation hybrides. "Peugeot en association avec Total a donc entamé le développement d’une Hypercar hybride électrifiée dont le design iconique signera la "Neo Performance". Sa puissance atteindra 500 kW et elle disposera de 4 roues motrices (...) Peugeot Sport prend donc un nouveau virage énergétique renforcé par le lancement de sa ligne de route haute performance hybridée Peugeot sport engineered portée par la nouvelle Peugeot 508", précise encore le communiqué. En 2022, cela fera dix ans que Peugeot s'est retiré de l'endurance. Peugeot, qui compte trois succès au Mans en 1992, 1993 et 2009, s’était retirée brusquement de la compétition, à l’aube de la saison 2012, en raison de la crise économique. Ce retour marque le début d'une nouvelle ère pour Peugeot.

à voir aussi 24 Heures du Mans : Les six choses à savoir sur la 88e édition 24 Heures du Mans : Les six choses à savoir sur la 88e édition

Son choix de revenir en même temps que l'instauration de cette nouvelle catégorie montre bien la détermination du constructeur français d'en devenir le leader.  "Ce projet ‘’Le Mans Hypercar’’ ouvre aujourd’hui de nouvelles possibilités de développements en commun sur l’ensemble du système énergétique de la voiture : sur l’efficience de nos carburants -au même titre que pour tous les concurrents en tant que fournisseur exclusif- ou pour les lubrifiants, spécifiquement conçus pour les véhicules hybrides. Il va également permettre aux équipes de TOTAL et de SAFT d’étudier avec PEUGEOT des opportunités nouvelles dans le secteur des batteries. TOTAL est désormais un groupe multi-énergies qui sait répondre à tous les besoins de mobilité, tout en conservant un esprit pionnier. Ce projet ‘’Le Mans Hypercar’’ en est l’incarnation parfaite.", a détaillé Philippe Montantême, directeur Total Stratégie marketing & recherche. 

Carlos Tavares en piste

Pour marquer d'une pierre blanche ce retour, une Peugeot 908, qui avait d'ailleurs remporté la course en 2009, entrera en piste samedi à 13h05 l’espace d’un tour, avec au volant Carlos Tavares, président du Directoire du groupe PSA. Ce dernier, starter officiel, donnera ensuite le départ de la 88e édition des 24 Heures du Mans. 

à voir aussi Endurance : les 5 dates clés de l'histoire de Peugeot aux 24 Heures du Mans Endurance : les 5 dates clés de l'histoire de Peugeot aux 24 Heures du Mans