Peugeot 908 HDi-FAP N.1 1000km de Silverstone 09 2010
La Peugeot 908 en action | Jean-Michel Le Meur

1000 km de Zhuhaï: victoire de la Peugeot de Sarrazin-Montagny

Publié le , modifié le

Pour sa dernière course, La Peugeot 908 HDi-FAP de Stéphane Sarrazin et Franck Montagny a remporté dimanche la troisième et dernière manche de l'Intercontinental Le Mans Cup (ILMC). Partie de la pole position, la 908 des deux Français a devancé de moins de cinq secondes, après 232 tours, l'Audi R15 TDI du Danois Tom Kristensen et de l'Ecossais Allan McNish.

Partie de la pole position, la 908 des deux Français a devancé, après 232 tours d'une course très intense, les deux Audi R15 TDI engagées: celle du Danois Tom Kristensen et de l'Ecossais Allan McNish a terminé 2e, à moins de cinq secondes et l'autre, confiée au Français Romain Dumas et à l'Italien Dindo Capello, 3e à moins de 50 secondes. "C'était une course de folie, j'étais sur un fil", a dit Sarrazin, confronté  pendant toute la course à des problèmes de freinage, sur une 908 "consommant  moins de gazole et usant moins ses pneus" que les Audi R15 TDI, selon l'analyse  de maître Quesnel. Sur un circuit sinueux, la course fut animée et disputée. "C'était une course très difficile, toute en stratégie, sur un circuit très  dur pour les voitures, les freins, les pneus. On l'a jouée très fine, avec une  voiture en position agressive, celle qui gagne, et l'autre en position  conservatrice, qui aurait dû gagner si elle n'avait pas été accrochée par une  Porsche", a résumé Olivier Quesnel, patron porte-bonheur de Peugeot Sport... et  Citroën Racing.

"Cette victoire, il a fallu aller la chercher", a dit Montagny, "parce qu'on  n'était pas à 100% avec la voiture, sur un circuit qu'on ne connaissait pas. On  fait un bon tandem avec Stéphane, on se connaît bien, et il faudra encore  compter sur nous dans les années à venir", a ajouté l'ex-pilote de F1. Par rapport aux dernières 24 Heures du Mans (ndlr: triplé Audi), "et vu ce  que représente le marché chinois pour Peugeot, on a largement rééquilibré la  balance", a souri Quesnel. Déjà victorieux à Silverstone en septembre (Minassian-Davidson), puis à Petit Le Mans début octobre, avec le même tandem Sarrazin-Montagny, associé à Pedro Lamy, Peugeot a donc dominé de bout en bout cette édition inaugurale de l'ILMC, qui comptera deux fois plus de dates l'an prochain. La deuxième 908 engagée, celle de Sébastien Bourdais et Simon Pagenaud, a terminé à trois tours des vainqueurs, pour la dernière sortie officielle de la 908 aux couleurs de Peugeot Sport et de la R15 d'Audi Sport.

Déjà victorieux à Sebring et Spa au printemps, puis Silverstone  (Minassian-Davidson), Petit Le Mans (Sarrazin-Montagny-Lamy) et donc Zhuhaï à  l'automne, Peugeot a donc dominé presque toute la saison et clôturé en beauté la  carrière de la 908: 19 victoires en 28 courses disputées depuis 2007, aux quatre  coins de la planète, dont le doublé au Mans 2009. Le mot de la fin, toute provisoire, est pour Montagny: "J'aime cette équipe  et les gens qui y sont. Le matériel est fantastique et je dois faire beaucoup  pour rendre tout ce qu'ils m'offrent. On peut faire beaucoup de choses dans un  proto d'endurance, en termes de technologie et de créativité, des choses qu'on  ne peut plus faire en F1 parce que ce n'est plus autorisé. Ça me plaît".

Classement
1. Sarrazin-Montagny (FRA/Peugeot 908 HDi-FAP) 232 tours
2. McNish-Kristensen (GBR-DEN/Audi R15 TDI) à 4.826
3. Dumas-Capello (FRA-ITA/Audi R15 TDI) 49.302
4. Bourdais-Pagenaud (FRA/Peugeot 908 HDi-FAP) 3 tours
5. Nicolet-Da Rocha-Lafargue (FRA/Pescarolo-Judd) 26 tours
(1er catégorie LMP2)
6. Bergmeister-Long (GER-USA/Porsche GT3 Hybrid) 27 tours
7. Müller-Werner (GER/BMW M3) 30 tours
8. Lieb-Lietz (GER-AUT/Porsche 997) 30 tours
9. Zacchia-Zhang-Lee (SUI-CHN-TAI/Oreca FLM) 31 tours
10. Bruni-Vilander-Melo (ITA-FIN-BRA/Ferrari F430) 33 tours

AFP