Attaqué par Mediapart, Saint-Étienne va déposer plainte pour "diffusion de fausses informations"

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Romeyer

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Attaqué par Mediapart au sujet de ses déficits futurs en raison du covid-19, l'AS Saint-Etienne a décidé de contre-attaquer ce vendredi et a annoncé déposer une plainte la semaine prochaine pour "diffusion de fausses informations".

Les révélations de ces derniers jours sont mal passées du côté  du Forez. L'AS Saint-Étienne va déposer plainte pour "diffusion de fausses informations" à la suite d'articles de presse sur la situation financière délicate du football professionnel français, selon l'avocat du club stéphanois. "L'ASSE m'a mandaté pour déposer plainte au pénal pour diffusion de fausses informations causant un grave préjudice au club, sur la base du détournement de documents de travail confidentiels de la Ligue de football professionnelle (LFP)", a déclaré à l'AFP Me Olivier Martin.

La plainte déposée la semaine prochaine

La plainte, annoncée vendredi par le club dans un communiqué, devrait être déposée la semaine prochaine devant le parquet de Saint-Étienne. "Les articles de Mediapart et de L'Equipe sont des supputations d'une malhonnêteté totale s'agissant de l'AS Saint-Étienne. J'invite leurs auteurs à consulter les comptes du club au 30 juin lorsqu'ils seront déposés devant le tribunal de commerce", a ajouté Me Martin.

Les articles incriminés citent l'ASSE parmi quatre clubs de L1 dont les comptes 2019-2020 seraient les plus touchés par la crise du coronavirus. Les trois autres sont l'Olympique de Marseille, les Girondins de Bordeaux et le Lille Olympique Sporting Club. Dans un article publié jeudi, Mediapart évoque des "déficits exorbitants allant de -206,3 millions d'euros à -54,1 millions d'euros".

Olivier Martin rappelle qu'au-delà du prêt garanti par l'État de 224,5 millions d'euros en cours de négociation pour compenser le manque à gagner des clubs professionnels sur les droits TV de la saison en cours, "l'ASSE a pris une série de mesures pour faire face aux conséquences financières de l'arrêt total de son activité".

Le club professionnel stéphanois, qui dispose d'un budget de 109 millions d'euros cette saison, a notamment mis en oeuvre des mesures de chômage partiel, une baisse des salaires des joueurs, des négociations avec ses créanciers et sollicité un prêt garanti par l'État. L'ASSE rappelle dans un communiqué qu'elle est "le seul club de L1 à avoir présenté des comptes à l'équilibre lors des neuf dernières saisons, constituant ainsi des capitaux propres confortables".

AFP