Christophe Lemaitre et Jimmy Vicaut
Christophe Lemaitre et Jimmy Vicaut | AFP - ADRIAN DENNIS

Vicaut dans la cour des grands, Lemaitre à la peine

Publié le , modifié le

On connaissait déjà son talent et ses capacités sur le sprint depuis les JO de Londres. Il ne lui manquait qu'un titre. C'est chose faite depuis samedi et sa victoire sur le 60 m en salle aux championnats de France devant Emmanuel Biron et surtout Christophe Lemaître, qui n'a pris qu'une décevante 3e place. Vicaut entre enfin dans la cour des grands alors qu'il aura 21 ans dans quelques jours.

Alors que les volcans d'Auvergne semblaient assoupis, c'est bien en effet un mini-séisme qui s'est produit à Aubière,dans la banlieue de Clermont-Ferrand. Séisme parce que Lemaitre était le triple champion de France en titre de la discipline. Mais cette fois Jimmy Vicaut a profité d'un coup de moins bien du Savoyard pour survoler les débats.  

Troisième des Mondiaux juniors sur 100 m en 2010, champion d'Europe juniors du 100 m en 2011 (et 6e de la finale seniors des Mondiaux) , dauphin de Lemaitre sur la distance reine lors des championnats d'Europe d'Helsinki, le jeune Francilien continue sa progression, conforté par ce premier trophée chez les seniors.

Vainqueur en 6"53, Vicaut était pour le moins content de sa course mais s'il avouait en plaisantant à moitié: "j'espérais quand même battre mon record. On essaiera de le faire à Göteborg" pour le championnat d'Europe auquel il  viendra avec maintenant une une étiquette de favori.

Lemaître en carence

"La hiérarchie a été respectée. Ce qui est le plus dur, c'est que je ne suis même pas vice-champion" déclarait Christophe Lemaitre après sa course ratée. Malgré tout, il voulait relativiser son mauvais temps de 6"69 par rapport à ses problèmes physiques actuels. Lemaitre est en effet en carence. En carence de forme, en carence de puissance, mais surtout en carence de vitamines comme l'ont démontré de récents examens.

La pneumonie qu'il avait contractée début  février en stage au Portugal a laissé des traces, tout comme le mois de novembre passé sans courir à la suite d'une entorse de la cheville. Comble de malchance, le double champion d'Europe du 100 m n'a pas pu retrouver des sensations sur le 200m puisqu'il a dû déclarer forfait en raison d'une douleur au psoas.

Cette blessure met un terme à une saison hivernale difficile pour le recordman de France des 100 et 200 m qui avait décidé de toutes façons de ne pas participer aux Championnats d'Europe 2013 en salle. Lemaitre n'a pas caché qu'il avait besoin de retrouver son intégrité physique et de se ressourcer. Après quelques jours de repos il entend bien reprendre le travail de façon encore plus intensive pour son grand objectif qui reste les Mondiaux de Moscou en août.

Christian Grégoire