Traves Smikle
Traves Smikle | AFP

Un quatrième athlète jamaïcain contrôlé positif

Publié le , modifié le

L'athlétisme jamaïcain est dans la tourmente. Après l'annonce des contrôles positifs des sprinteur Asafa Powell et Sherone Simpson, ainsi que de la discobole Allison Randall, la Fédération jamaïcaine d'athlétisme fait face à un quatrième contrôle positif. Cette fois, c'est le discobole Traves Smikle qui a reconnu jeudi avoir été contrôlé positif à un produit dopant sans en préciser la nature. Il a toutefois déclaré qu'il n'avait pas pris intentionnellement de substance dopante.

"Je suis surpris" par ces résultats a indiqué Smikle, qui avait notamment participé aux derniers Jeux Olympiques à Londres. "En tant qu'athlète, je dois assumer ce qui est retrouvé dans mon corps; cela dit, je veux affirmer que je n'ai pas pris intentionnellement de substance interdite", a-t-il dit dans un communiqué. 

"Personnellement, je suis vraiment attristé et surpris par ces découvertes, car je n'ai jamais cherché à tricher et je me suis toujours considéré comme un ambassadeur du sport et un féroce supporter de la lutte anti dopage", a-t-il lancé.

L'athlète a appris la nouvelle par la Commission jamaïcaine anti-dopage (Jadco). Cette dernière lui a indiqué que l'échantillon d'urine qu'il avait fourni pour les championnats nationaux le mois dernier s'étaient révélés positifs. Il semblerait qu'un cinquième cas de dopage a été détecté par la Jadco. Il s'agirait cette fois d'un junior, dont l'identité n'a pas été révélée.

Romain Bonte