"Un bilan très satisfaisant" pour Amsalem

Publié le , modifié le

Bernard Amsalem, président de la Fédération française d'athlétisme (FFA), a estimé le bilan de 14 médailles, dont cinq en or, de l'équipe nationale aux Championnats d'Europe, "de très satisfaisant" pour le nombre et la manière, dimanche à Helsinki. "Si on exclut Barcelone, le record avec 18 médailles, c'est le meilleur résultat depuis 30 ans", a souligné M. Amsalem.

Ansalem a mis en exergue la mesure du perchiste Renaud Lavillenie (5,97 m),  qu'il a qualifiée de "performance de ces Championnats", et aussi la médaille  d'argent du relais 4x400 m dames avec une "équipe très rajeunie". "On a assisté à l'émergence de nouvelles personnalités qui ont crevé  l'écran et rappellent l'exemplarité du sport", a remarqué le président fédéral, qui a noté qu'"Helsinki était une étape vers Londres (JO)" et que "le niveau  mondial n'est pas celui de l'Europe". "A Londres, on compte sur 3 à 5  médailles", a-t-il pronostiqué.

Interrogé sur la sprinteuse Christine Arron et la triple sauteuse Françoise  Mbango, double championne olympique sous maillot camerounais, qui n'ont pas  encore satisfait aux minima, le directeur technique national Ghani Yalouz a  botté en touche. "Je n'ai pas à dire qui est qualifié, qui est qualifiable. On annoncera  l'équipe le 6 juillet", a-t-il répondu.