Usain Bolt a fait ses adieux au public jamaïcain
Usain Bolt a fait ses adieux au public jamaïcain | Jewel SAMAD / AFP

Ultime victoire sur 100m pour Bolt devant le public jamaïcain

Publié le , modifié le

La superstar de l'athlétisme Usain Bolt a fait ses adieux samedi à Kingston à un public jamaïcain survolté, en lui offrant une victoire sur 100 m et un dernier tour d'honneur mêlant émotion et, comme souvent avec le phénomène du sprint, show.

L'homme le plus rapide de l'histoire, surnommé "L'Eclair", a illuminé une dernière fois la nuit de Kingston. Attendu par 30.000 spectateurs, arrivés pour certains en début d'après-midi pour être sûr d'assister à un événement historique, son dernier 100m en Jamaïque a duré un peu plus de dix secondes (10.03). "Je ne pense pas avoir été aussi nerveux dans ma carrière pour une course, l'ambiance dans le stade m'a rendu nerveux", a admis le Jamaïcain le plus célèbre de la planète, qui raccrochera ses pointes en fin de saison à 30 ans. "Quand j'ai débuté l'athlétisme, mon seul but était de devenir champion olympique du 200 m, je ne me suis jamais cru capable de devenir une légende de mon sport", a rappelé celui qui affiche à son palmarès onze titres mondiaux.

Bolt est resté à bonne distance de son record du monde (9.59) et n'a pas réussi le meilleur chrono de la soirée, puisque son redoutable compatriote Yohann Blake a remporté en 9"97 son 100m programmé plus tôt pour ne pas gâcher la fête. Mais ni Blake, ni le Sud-Africain Wayde van Niekerk, auteur de la meilleure performance mondiale de l'année sur 200 m (19"84), ni des grands noms de la discipline comme Mo Farah, David Rudisha et Allyson Felix n'ont réussi à détourner l'attention du public du Stade national, obnubilé par son héros.

Cap sur Londres

Cap désormais sur Londres pour un dernier grand rendez-vous : les Championnats du monde en août où il vise le triplé 100 m/200/relais 4x100 m. Il n'a plus que deux meetings - à Ostrava (République tchèque) le 28 juin et Monaco le 22 juillet - à son programme pour être prêt pour Londres, et sa ligne droite l'a laissé sur sa faim: "J'ai pris un mauvais départ et ma mise en action n'a pas été très bonne, mais c'était mon premier 100 m de la saison, je ne m'attendais pas à quelque chose d'exceptionnel", a-t-il relevé. Ses supporteurs ne se sont pas attardés sur les imperfections techniques et ont pu faire leurs adieux comme il se doit avec leur superstar.

AFP