Tyson Gay
Tyson Gay en difficulté | AFP - GETTY IMAGES

Tyson Gay dominé par la nouvelle vague du 100m en séries à Eugene

Publié le , modifié le

En quête de sa qualification pour les championnats du monde de Pékin (22 au 30 août), Tyson Gay s'est montré plutôt discret, lors des séries du 100m. A Eugene, alors qu'il n'a plus participé aux Mondiaux depuis 2009, le triple champion du monde 2007 n'a fini qu'avec le 3e temps, derrière Remontlay McClain, meilleur temps en 9"82 (avec un vent trop favorable de 4.9m/s) devant Trayvon Bromell (9"84). Le sprinteur de 32 ans a réalisé 9"85.

C'est une nouvelle vague. Elle pourrait tout emporter sur son passage. Remontlay McClain n'a que 22 ans, et Trayvon Bromell n'a que 19 ans. Ce sont eux qui ont été les plus rapides des séries du 100m des sélections américaines pour les Mondiaux de Pékin. Si le premier, pour réaliser 9"82, a bénéficié d'un vent beaucoup trop favorable pour que cette performance soit officialisée à son compteur (4.9m/s), le deuxième a été beaucoup moins poussé par le vent (1.3m/s). Il n'a couru que deux centièmes moins vite que son aîné. Et cette marque là le place au troisième rang des meilleures performances de la saison sur la distance, à la même hauteur qu'Asafa Powell (9"84). Vice-champion du monde junior en 2014, il a amélioré son record personnel (9"90), établi sur cette même piste d'Eugene lors des championnats universitaires NCAA.

Ces deux performances ont, du coup, éclipsé un Tyson Gay en quête d'un retour sur les Mondiaux pour la première fois depuis 2009 (blessé en 2011, contrôlé positif en 2013). Suspendu un an pour dopage entre 2013 et 2014, le triple champion du monde 2007 n'a réalisé que le troisième chrono des séries (9"85), juste un souffle derrière les "jeunots". "C'est étrange de voir tous ces nouveaux visages autour de moi. J'ai  l'impression d'être dans une nouvelle époque", a souligné le deuxième athlète  le plus rapide de l'histoire sur 100 m (9.69). "Mais j'ai couru ma série en ne prenant pas de risques, je me suis bien  senti, j'étais relâché et cette course m'a permis de me débarrasser de ma  nervosité", a insisté Gay, désormais entraîné par John Smith. Son avantage: l'expérience, l'habitude de la pression qui montera sans nul doute au fil de la compétition.

Justin Gatlin n'a pas pris part au 100 m: le N.1 mondial sur 100 m et 200 m  en 2015 a son billet pour les Mondiaux-2015 en poche grâce à sa victoire dans  la Ligue de diamant 2014 sur la distance. Il prendra en revanche part au 200 m samedi et dimanche. Chez les femmes, Carmelita Jeter, championne du monde 2011 et médaillé de bronze 2013, a  signé le meilleur temps de la journée en 10.87 avec un vent nettement favorable  de +4,5 m/s. Elle a devancé dans la même série Jasmine Todd (10.87 également) et Tianna  Bartoletta (10.89). Jérémy Wariner, champion olympique du 400 m en 2004, a en revanche  été  éliminé dès les séries sur le tour de piste, au contraire de LaShawn Merritt, tenant du titre mondial, meilleure temps de la journée (44"95).