Tamgho joie record triple-saut 032010
La joie du triple-sauteur Teddy Tamgho | AFP - PATRICK BAZ

Tamgho prend 12 mois, dont 6 avec sursis

Publié le , modifié le

Teddy Tamgho, recordman du monde du triple saut en salle, a été suspendu 12 mois dont six avec sursis, en raison d'une altercation avec une autre athlète lors d'un stage au Creps de Boulouris, selon Reuters. Il a également écopé d'une amende de 1500 euros et de 50h de travaux d'intérêt général. Cette sanction permettra donc à l'athlète de prétendre à une médaille lors des prochains Jeux Olympiques de Londres en juillet et août prochains.

La Fédération française d'athlétisme ne s'est pas tiré une balle dans le pied. Coupable de s'être battu avec une autre athlète lors d'un stage au Creps de Boulouris, Teddy Tamgho savait qu'il serait sanctionné. Mais la FFA n'a pas été jusqu'à le suspendre trop longtemps, et à le priver des Jeux Olympiques de Londres, ce qui aurait également retiré une chance de médaille à la délégation française. Douze mois de suspension dont six avec sursis, 1500 euros d'amende, 50 heures de travaux d'intérêt général, voilà la sentence.

"Il a exprimé ses regrets et a pris acte du verdict", a dit à Reuters un porte-parole de la FFA, qui a confirmé que deux plaintes avait été déposées contre Tamgho dans un commissariat du sud de la France, "une par l'athlète et une par une des personnes qui s'est interposée".

A 22 ans, le recordman du monde du triple saut en salle ne pourra pas participer à la moindre compétition pendant six mois. Cela n'est pas trop handicapant puisqu'il n'avait pas prévu de faire son retour sur les sautoirs avant les finales des interclubs, prévus le 20 mai. Et comme il avait été suspendu à titre conservatoire par la FFA dès le 15 novembre, il devrait donc pouvoir être autorisé à participer à des compétitions à partir du 15 mai. Ayant dû déclarer forfait en 2011 pour les championnats du monde de Daegu en raison d'une blessure à la cheville, il ne devrait donc pas passer à côté d'un deuxième rendez-vous majeur consécutif. Il va désormais pouvoir s'investir pleinement dans les entraînements à Gainesville, aux Etats-Unis, sous la houlette du Cubain Ivan Pedroso, ancien maître de la discipline.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze