Kevin Mayer
Kevin Mayer | AFP

Talence : Kevin Mayer lorgne sur le record du monde du décathlon à mi-parcours

Publié le , modifié le

Kévin Mayer peut toujours envisager de battre le record du monde du décathlon, à la faveur d'excellentes performances réalisées sur les cinq premières épreuves du Décastar samedi à Talence (Gironde).

Le mauvais souvenir du Championnat d'Europe de Berlin en août, où il avait mordu ses trois essais au saut en longueur puis abandonné, a vite été effacé. Cette fois, Mayer a croqué dans le concours à pleine dents: après un saut assuré il a explosé son record personnel à la longueur en atterrissant à 7 m 80, puis s'est agenouillé sur la piste de joie et de soulagement. "J'avais une pression énorme je n'ai jamais été autant stressé", a reconnu le champion du monde en titre au micro du stade.

128 points d'avance sur le record du monde

Avec un 100 m avalé en 10 sec 55 (record personnel) et un poids expédié à 16 m, il réussissait une entame quasi parfaite. Le chouchou de l'enthousiaste public de Talence s'est ensuite fait quelques frayeurs dans un concours de saut en hauteur épique. Il a franchi au 3e et dernier essai 1 m 99, puis 2 m 02 et enfin 2 m 05, après avoir notamment manqué une tentative parce qu'il n'avait pas entendu les juges l'appeler...

Avec un temps de 48 sec 42 au 400 m, le vice-champion olympique boucle la première journée du décathlon avec 4563 points. Il compte 128 points d'avance sur son record de France (8.834 points à Rio en 2016), et 140 points de retard sur le passage du record du monde de l'Américain Ashton Eaton (9.045 points). Sur la deuxième journée, qui lui est a priori plus favorable, notamment aux lancers (disque et javelot), il peut menacer Eaton s'il parvient à dompter la perche, discipline à risque. Sur l'heptathlon, l'Allemande Carolin Schäfer est en tête avec 3.795 points, juste devant la Tchèque Katerina Cachova (3.756 points).

France tv sport @francetvsport