Sous les 11 secondes au 100m, Shaunae Miller-Uibo entre dans un cercle fermé

Publié le , modifié le

Auteur·e : Loris Belin
Shaunae Miller-Uibo
Shaunae Miller-Uibo lors des Championnats du monde de Doha | KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Shaunae Miller-Uibo a signé le meilleur temps de la saison sur 100m lors du meeting de Clermont, en Floride, vendredi. La Bahaméenne a dépassé les 11"00 réalisées par Shelly-Ann Fraser-Price le 11 juillet dernier avec un chrono de 10"98. Sa performance est d'autant plus remarquable que Miller-Uibo est principalement une spécialiste du 400m, et qu'elle lui permet de devenir une des femmes les plus rapides de l'histoire sur les trois sprints, 100-200-400m, cumulés.

Soirée historique pour Shaunae Miller-Uibo. La Bahaméenne a signé la meilleure performance mondiale de la saison sur 100 mètres vendredi lors d'un meeting organisé en Floride. Avec un excellent temps de 10"98, Miller-Uibo s'est offert la meilleure marque de la saison 2020, certes tronquée par la pause contrainte par le Covid-19, détenue depuis deux semaines Shelly-Ann Fraser-Price. Mais son chrono est frappant car réalisé par une athlète qui n'est pas une spécialiste de la ligne droite.

Miller-Uibo est ainsi devenue la quatrième femme de l'histoire de l'athlétisme dans un club restreint : celui des athlètes descendues sous les 11 secondes au 100m, 22" au 200m et 49" au 400m. La championne olympique en titre du tour de piste rejoint Marie-José Pérec, l'Allemande Marita Koch et l'Américaine Valérie Brisco. Ce temps canon de 10"98 lui permet aussi de s'emparer de la 4e place historique au temps cumulé sur les trois épreuves du sprint derrière Koch et les Américaines Florence Griffith-Joyner et Marion Jones, toutes trois suspectées ou convaincues de dopage par le passé.