Sdiri et Gomis en finale de la longueur, Erin au tapis

Publié le , modifié le

Deux Français sur les trois en lice ont réussi à franchir le cap des qualifications de la longueur. Sdiri et Gomis ont dû contrôler leurs nerfs pour atteindre la finale, qui se disputera dimanche.

Tous deux sont passés à leur dernier essai, Gomis améliorant nettement sa marque (7,89 m) par rapport à ses essais précédents (7,44 et 7,24 m), pour prendre la 12e et dernière place qualificative. "C'étaient les minutes les plus longues de ma vie, je faisais le décompte des sauteurs qui restaient en course. Au final, je suis soulagé, je suis encore là", s'est-il réjouit

Après un premier essai à 7,80 m, Sdiri a lui enchaîné 7,71 m puis 7,96 m, pour terminer 9e des qualifications. "C'était voulu, j'adore sauter", a plaisanté l'athlète de 33 ans. "Non, je fais le malin mais bon, c'est bien. Dimanche pour la finale, les comptes sont remis à zéro. J'espérais faire plus de 8,00 m, mais j'ai assuré et surtout je n'ai pas mordu de saut", a-t-il expliqué. e sauteur souffre toujours d'une "grosse inflammation au tendon rotulien". Mais, prévient-il, "pour la finale, je suis prêt à me faire mal". Frédéric Erin n'a pu faire mieux que 7,53 m, insuffisant pour passer.

Julien Lamotte