Rudisha veut progresser à New York

Rudisha veut progresser à New York

Publié le , modifié le

Deux semaines après un retour en compétition sans éclat, David Rudisha veut se rapprocher de ses chronos habituels sur 800 m samedi à New York où LaShawn Merritt peut affermir son autorité sur 400 m.

Programmée seulement quatre jours après Oslo, la réunion de New York, 6e  étape de la Ligue de diamant, souffre de la concurrence de la prestigieuse  manche norvégienne. Mais son plateau ne manque pas d'intérêt avec en particulier le 800 m  messieurs où le roi de la distance, David Rudisha, devrait normalement  s'imposer face à une concurrence bien moins relevée qu'à Eugene (Oregon) il y a  deux semaines. Le champion olympique 2012, qui a manqué une bonne partie de la saison  dernière à cause de son genou droit, s'était classé 7e de sa première course  après un an d'absence, loin du Botswanais Nijel Amos, son dauphin des JO de  Londres. C'est précisément à New York il y a tout juste un an que Rudisha avait  ressenti les premières douleurs au genou qui lui ont fait vivre, de son propre  aveu, "une année extrêmement difficile".

Jones a rangé son bobsleigh

"J'ai encore besoin de courses pour être au niveau, mon corps manque de  compétition mais je sais maintenant où je me situe et ce que je dois  travailler", avait-il estimé après avoir bouclé les deux tours de piste en 1  min 44 sec 87/100, loin de son record du monde (1:40.91). Merritt, lui, sait très bien où il se situe: le champion du monde 2013 est  en tête du bilan annuel depuis Eugene où il n'a pas pu être départagé avec son  grand rival, le Grenadien Kirani James (43.97). James étant absent à New York, Merritt aura un adversaire de calibre avec  le Dominicain Luguelin Santos, vice-champion olympique 2012, et il retrouvera  une vieille connaissance, son compatriote et ancien grand rival Jeremy Wariner.

Parmi les autres têtes d'affiche, la Suédoise Abeba Aregawi, reine du 1500  m avec ses titres mondiaux 2013 (plein air) et 2014 (salle) sera opposée à  l'Américaine Jenny Simpson, vice-championne du monde en 2011 et 2013. Le 100 m messieurs sera dominé par le duel entre les Jamaïcains Nesta  Carter et Yohan Blake qui ne sont pas encore descendus sous les 10 secondes  cette saison. A suivre également le deuxième 100 m haies de 2014 de Lolo Jones qui a  participé en février aux épreuves de bobsleigh (11e) des jeux Olympiques de  Sotchi et les débuts estivaux de la double championne du monde britannique du  400 m Christina Ohuruogu.

Le programme

    11h45 (15h45): disque messieurs
    12h20 (16h20): triple saut dames
    13h20 (17h20): javelot dames
    14h35 (18h35): longueur messieurs
    14h40 (18h40): perche dames
    16h04 (20h04): 400 m messieurs
    16h13 (20h13): 3000 m dames
    16h15 (20h15): hauteurs messieurs
    16h29 (20h29): 400 m messieurs
    16h38 (20h38): 3000 m steeple dames
    16h51 (20h51): 400 m dames
    16h55 (20h55): poids dames
    17h01 (21h01): 1500 m dames
    17h20 (21h20): 100 m haies dames
    17h29 (21h29): 200 m messieurs
    17h35 (21h35): 100 m messieurs
    17h42 (21h42): 800 m messieurs
    17h50 (21h50): 100 m dames

AFP