Réunion de Kingston - Jeter et Blake à toute vitesse

Publié le , modifié le

L'Américaine Carmelita Jeter a signé la meilleure performance mondiale de la saison en gagnant le 100 m de la réunion de Kingston en 10 sec 86 alors que le Jamaïcain Yohan Blake a vu son temps canon sur la ligne droite (9.80) rendu illégal par un vent un peu trop favorable.

Jeter a devancé la Trinidadienne Kelly-Ann Baptiste (2e en 10.94) et la  Jamaïcaine Sherone Simpson (3e en 11.07), médaillée d'argent aux JO 2008.  "Je ne suis pas encore en forme, a pourtant indiqué Jeter, qui détenait  déjà la MPM 2011 (10.99 aux Mt-SAC Relays à la mi-avril). Mais ma course était  très bonne et je suis très satisfaite du résultat." Personne n'avait couru aussi vite aussi tôt dans la saison depuis Marion  Jones, qui avait signé un chrono de 10 sec 79 le 9 mai 1998 à Osaka (Japon). 

Yohan Blake, compagnon d'entraînement d'Usain Bolt, a affolé le chrono du  Stade National de Kingston grâce à un excellent départ mais les 2,2 m/s de vent  ne vont pas permettre d'homologuer ses 9 sec 80, qui auraient fait de lui le  sixième performeur de l'histoire si le vent n'avait pas dépassé 2 m/s. Blake a devancé le coureur d'Antigua Daniel Bailey (2e en 9.94) et  l'Américain Mike Rodgers (3e en 9.96). "Le départ était mon grand problème la saison passée, là ça n'a pas été le  cas et ça s'est vu dans mon temps", a-t-il déclaré.

Le Jamaïcain Nickel Ashmeed a réalisé la MPM de la saison (ainsi que sa  meilleure performance personnelle) sur 200 m en s'imposant en 19 sec 95, devant  son compatriote Steve Mullings (20.15), alors que l'Américain Wallace Spearmon  a pris la 3e place en 20 sec 18. Dans cette course, le troisième homme le plus  rapide du monde, le Jamaïcain Asafa Powell, a pris la 8e et dernière place  (21.40) en finissant en claudiquant. La championne olympique et du monde en titre du 100 m, la Jamaïcaine  Shelly-Ann Fraser, a enlevé le 200 m en 22 sec 10 devant la double championne  olympique de la distance (2004, 2008), sa compatriote Veronica Campbell-Brown  (22.37).

Sur le 400 m féminin, l'Américaine Sanya Richards-Ross, championne du monde  en titre, n'a pas fait grande impression, finissant 5e en 51 sec 62 d'une  course remportée par la Jamaïcaine Novlene Williams-Mills en 50 sec 71.

AFP