Caterine Ibarguen
La championne colombienne du triple sat Caterine Ibarguen | MAXPPP - Wang Lili

Reprise mitigée à Doha

Publié le , modifié le

Peu de performances significatives ont été réalisées vendredi à Doha, à l'occasion du 1er meeting de la Diamond league d'athlétisme, à trois mois des Jeux Olympiques de Rio. Seuls l'Américain Ameer Webb sur 200 m, sa compatriote Torie Bowie sur 1000 m et la Colombienne Caterine Ibarguen au triple saut ont tiré leur épingle du jeu.

Ameer Webb a signé sur 200 mètres la performance la plus notable de la soirée malgré l'absence des ténors de la distance en s'imposant en 19,85 secondes, le record du meeting.

L'Américaine Tori Bowie a établi une meilleure performance mondiale significative du début saison en remportant, en 10 sec 80 le 100 m dames. La sprinteuse du Mississipi a devancé la Néerlandaise Dafne Schippers (10.83), vice-championne du monde 2015 sur la ligne droite, et la Jamaïcaine Veronica Campbell-Brown (10.91). Médaillée de bronze sur la distance aux Mondiaux 2015 à Pékin, Bowie (25 ans) a égalé son record personnel remontant à 2014.

La Colombienne Caterine Ibarguen a, pour sa part, établi la meilleure performance mondiale de la saison au triple saut en retombant à 15,04 m. IInvaincue depuis sa médaille d'argent aux JO de Londres, le 5 août 2012, Ibarguen, double championne du monde en plein air (2013/2015), a devancé la jeune Vénézuélienne Yulimar Rojas (14,92 m).

Par ailleurs, quelques favoris pour les JO se sont malgré tout distingués, même s'ils n'ont pas affolé les chronos: le Kenyan Abdel Kiprop s'impose sur le 1500 mètresen 3:32:16, alors que la Sud-Africaine Caster Semenya a facilement gagné le 800 mètres en 1:58:26.

Pour les Français présents, la rentrée s'est révélées plutôt moyenne. Teddy Tamgho, un an après sa terrible blessure dans ce même stade (rupture totale du tendon d'Achille) s'est contentÃé de la septième place du concours du triple saut. Non qualifé pour la finale, le champion du monde n'a eu droit quà trois tentatives, dont la meilleure à 16,54 m, loin des 17 mètres 23 du vainqueur Taylor. Dimitri Bascou se classe cinquième au 110 mètres haies, avec un temps de 13,33 secondes derrière le Jamaïcain Omar McLeod.

Christian Grégoire