Oscar Pistorius
Le Sud-Africain Oscar Pistorius au tribunal de Pretoria | SIPA - CHINE NOUVELLE

Pistorius va "aussi bien que possible"

Publié le , modifié le

L'athlète paralympique sud-africain Oscar Pistorius va "aussi bien que possible" dans les conditions dans lesquelles il se trouve après avoir poursuivi pour le le meurtre de sa compagne Reeva Stenkamp, et mis en liberté sous caution, selon sa famille qui veut mettre fin aux rumeurs laissant entendre qu'il était dans un état "suicidaire".

"Oscar Pistorius est profondément endeuillé mais malgré les circonstances tragiques, il n'est pas du tout au bord du suicide, contrairement aux rumeurs. "Oscar, bien que brisé, est convaincu d'avoir un but dans la vie et travaille pour ça. Les informations de médias disant le contraire sont fausses", précise un communiqué de la famille qui ajouter "faire bloc" avec lui dans ces circonstances. 

En revanche, la famille confirme que l'athlète a commencé à se défaire de certains de ses placements, notamment dans les courses de chevaux pour couvrir "des frais de justice massifs".  Pistorius pourrait mettre en vente sa maison de Pretoria où il a abattu Reeva Steenkamp le jour de la Saint-Valentin, en la prenant, dit-il, pour un cambrioleur. L'accusation a démonté cet argument en certifiant que l'athlète et sa compagne avant que Pistorius ne tire quatre balles de 9 mm à travers la porte de la  salle de bains où se trouvait la jeune femme. Ce qui ne l'a pas empêchée d'accepter la liberté sous caution.

Une situation qui ne satisfait pourtant pas Pistorius, qui a entamé une procédure en appel pour contester les conditions de sa liberté sous caution et tenter de récupérer son passeport ainsi que l'accès à cette maison de Pretoria.