Pistorius suicidaire depuis le meurtre

Pistorius suicidaire depuis le meurtre

Publié le , modifié le

Selon le rapport des psychiatres ayant conclu à la responsabilité pénale d'Oscar Pistorius, l'athlète sud-africain souffre d'une tendance suicidaire depuis le meurtre de sa petite amie, Reeva Steenkamp, en février 2013.

Il y a deux jours, à l'occasion de la reprise du procès (suspendu pour permettre au sportif de se faire examiner dans un hôpital psychiatrique), les experts avaient assuré qu'Oscar Pistorius était sain d'esprit, "en mesure d'apprécier que ce qu'il faisait était mal". Ce mercredi, l'avocat Barry Roux a lu à haute voix une partie non dévoilée du rapport, où sont évoquées pour la première fois les tendances suicidaires de l'athlète. "Il a été gravement traumatisé par les événements du 14 février 2013, explique le document. Il souffre actuellement d'un trouble stress post-traumatique et d'un trouble dépressif majeur". 

Sans déceler de circonstance atténuante, le rapport contredit en partie l'accusation (les médecins n'ont décelé aucun des traits de personnalité caractéristique des hommes violents) et précise que "M. Pistorius est soigné et suivi par des psychiatres et psychologues pour son état actuel. Sans traitement médical approprié, son état risquerait d'empirer et cela augmenterait le risque de suicide". 

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer