Perche Elite Tour : MPM pour Braz da Silva et Lavillenie, exploit de Kevin Mayer

Perche Elite Tour : MPM pour Braz da Silva et Lavillenie, exploit de Kevin Mayer

Publié le , modifié le

Le Français Renaud Lavillenie et le champion olympique brésilien Thiago Braz da Silva n'ont pu se départager au Perche Elite Tour, meeting en salle à Rouen samedi, les deux athlètes réalisant la meilleure performance mondiale de l'année avec 5,90 m. Kevin Mayer, champion du monde en titre du décathlon, a signé une belle performance en franchissant les 5,60 m le jour de ses 26 ans.

"C'est toujours frustrant de faire ex-aequo", a pesté le recordman du monde, après la compétition, mais le combat qu'il a livré avec son rival brésilien a été de toute beauté. Les deux hommes se sont rendus coups pour coups, passant dès leur première tentative à 5,90 m qui n'était rien d'autre que la meilleure performance mondiale de l'année. Après deux échecs à 5,95m, hauteur snobée par Braz da Silva, Lavillenie a tenté un coup de poker en tentant son troisième essai directement à 6m, échouant de peu.

Braz da Silva n'a pas franchi non plus cette hauteur, et les deux hommes, qui auraient dû disputer un barrage, ont décidé de se quitter bons amis en acceptant de monter ensemble sur la première marche du podium, complété par le Grec Kostas Filippidis (5,70 m). "C'est un très bon résultat pour ma 3e compétition depuis mon retour. Mon meilleur résultat jusqu'ici était 5,70m", a commenté le Brésilien après la compétition. 

Mayer s'offre un beau cadeau

Le meeting de Rouen aura aussi été animé par le show de Kevin Rayer, champion du monde et vice-champion olympique de décathlon, qui s'est invité pour un soir chez les perchistes, l'une de ses spécialités. Et il n'était pas venu faire de la figuration, puisqu'il a pulvérisé de 20 cm son record personnel, porté à 5,60 m au lieu de 5,40 m, le tout, le jour de son anniversaire, dûment souhaité en coeur par le public de la Kindarena. 

Chez les femmes, les tricolores ont été très décevantes, les deux co-détentrices du record de France, à 4,71m, étant éliminées très tôt, Marion Fiack après avoir passé 4,30m seulement et Ninon Guillon-Romarin à 4,40m. Le concours a été survolé par la championne olympique en titre, la Grecque Katerina Stefanidi. Elle a amélioré de 11 cm le record de l'évènement avec 4,82 m au lieu de 4,71 m. Elle a ensuite tenté, trois fois sans succès, 4,92 m, qui aurait été sa meilleure performance de l'année. Stefanidi a devancé la britannique Holly Bradshaw (4,60 m) et sa compatriote Nikoleta Kiriakoupolou (4,50 m).

AFP