Patrick Makau
Comme en 2010, Patrick Makau a remporté le marathon de Berlin. Il y a ajouté le record dumo | AFP - DAGMAR KIELHORN

Patrick Makau s'offre le record du monde du marathon

Publié le , modifié le

Le Kenyan Patrick Makau a établi un nouveau record du monde du marathon en 2 h 03 min 38 sec en s'imposant dimanche lors de la 38e édition de l'épreuve de Berlin. Makau, 26 ans, a amélioré de 21 secondes l'ancien record (2h03:59.) détenu par l'Ethiopien Hailé Gebreselassie depuis sa victoire sur ce même parcours en 2008.

"Je ne me sentais pas très bien au réveil mais une fois la course lancée  tout a bien fonctionné, a déclaré le vainqueur. "Au 25e km, j'ai senti que je  pouvais battre le record du monde. C'est le plus beau jour de ma carrière et,  si Dieu le veut, je serai champion olympique l'an prochain". Déjà vainqueur l'an passé, Makau a devancé ses compatriotes Stephen Kwelio  Chemlany (2h07:55), l'un des six lièvres de l'épreuve, et Edwin Kimaiyo (2h09:50). Makau a placé une forte accélération au 27e km qui a laissé sur place  Gebreselassie. L'Ethiopien de 38 ans s'est même arrêté en bord de parcours,  visiblement épuisé, avant de reprendre.

Abandon de "Gebre"

Encore présent au 35e km, "Gebre" n'a pas terminé la course. Un nouvel  abandon après celui de New York (au 25e km) en novembre dernier où il avait  annoncé sa retraite avant de revenir sur sa décision. A Berlin, il avait annoncé sa volonté de réaliser un chrono très rapide  afin d'obtenir sa qualification pour le marathon olympique de Londres en 2012. Chez les dames, la Kenyane Florence Kiplagat s'est imposée en 2 h 19 min 43  sec. Kiplagat, 24 ans, a signé sa première victoire sur la distance sur  laquelle elle s'alignait pour la deuxième fois de sa carrière après son abandon  en avril à Boston. La Kenyane a devancé l'Allemande Irina Mikitenko, lauréate ici-même en  2008, la troisième place revenant à la Britannique Paula Radcliffe qui  effectuait son retour après près de deux ans d'absence sur la distance. "Je suis heureuse et déçue à la fois après cette troisième place",  déclarait Radcliffe, qui fêtera ses 38 ans en novembre. "Mais j'ai réalisé le  temps de qualification pour les Jeux de Londres et c'est l'essentiel". Dans le camp français, Simon Munyutu et Driss El Himer ont terminé  respectivement aux 8e et 9e places mais avec des chronos très éloignés des  meilleurs (2h14:20. et 2h14:46.).

Réactions

Patrick Makau (KEN/vainqueur): "C'est le plus  beau jour de ma carrière, c'est super de battre Hailé l'un de mes héros. Je ne  pensais pas au record au départ, d'autant que je ne m'étais pas senti très bien  au lever. Mais une fois en course, tout a bien fonctionné et c'est vrai que  j'ai pensé au record peu après la mi-course. Si Dieu le veut, je pourrais être  champion olympique l'an prochain."

Messieurs :

1. Patrick Makau (KEN)            2 h 03:38. record du monde
(ancien record: 2h03:59. par Haile Gebresselassie le 28/09/08, à Berlin)
2. Stephen Kwelio Chemlany (KEN)  2 h 07:55.
3. Edwin Kimaiyo (KEN)            2 h 09:50.
4. Felix Limo (KEN)               2 h 10:38.
5. Scott Overall (GBR)            2 h 10:55.
6. Riccardo Serrano (ESP)         2 h 13:32.
7. Pedro Nimo (ESP)               2 h 13:34.
8. Simon Munyutu (FRA)            2 h 14:20.
9. Driss El Himer (FRA)           2 h 14:46.
10. Hendrick Ramalaa (RSA)         2 h 16:00.

Dames :

1. Florence Kiplagat (KEN)         2 h 19:44.
2. Irina Mikitenko (GER)           2 h 22:18.
3. Paula Radcliffe (GBR)           2 h 23:46.
4. Atsede Habtamu (ETH)            2 h 24:25.
5. Tatyana Petrova (RUS)           2 h 25:01.

AFP