Nour-Eddine Gezzar
Nour-Eddine Gezzar a écopé de 10 ans de suspension pour récidive de dopage | AFP - OLIVIER MORIN

Nour-Eddine Gezzar suspendu 10 ans

Publié le , modifié le

La Fédération française d'athlétisme a décidé de suspendre 10 ans le coureur de 3000m steeple Nour-Eddine Gezzar. L'athlète français avait été contrôlé positif à l'EPO pour la deuxième fois lors des championnats de France à Angers, le 17 juin dernier. Il a dix jours pour faire appel.

Le résultat était prévisible. Contrôlé positif pour la troisième fois de sa carrière, le spécialiste français du 3000m steeple Nour-Eddine Gezzar savait à quoi s'attendre. Il a cette fois écopé de 10 ans de suspension. La fédération française d'athlétisme a annoncé elle-même ce résultat mardi : "L'organe disciplinaire de première instance de lutte contre le dopage de  la Fédération française d'athlétisme, réuni mardi 28 août 2012, a examiné le dossier de M. Nour-Eddine Gezzar suite à un contrôle positif à l'EPO lors des Championnats de France Elite à Angers. Compte tenu de la récidive de l'athlète, la sanction décidée est la suivante: 10 ans de suspension de compétition"

Le verdict est sans appel et dans la continuité de son recours rejeté auprès du Tribunal Arbitral du Sport. Six ans après son double contrôle positif à la nandrolone (anabolisant) et au finastéride (diurétique) le 19 juin et le 22 juillet 2006, Gezzar était conscient ses risques encourus. A 32 ans, la décision de la fédération française rime avec fin de carrière. Selon le règlement, il a dix jours pour faire appel.