Mutai (Hommes) et Kilel (Dames) s'offrent le marathon de Boston

Publié le , modifié le

Les Kenyans Geoffrey Mutai chez les Hommes et Caroline Kilel chez les Dames ont remporté ce lundi le 115eme marathon de Boston. Mutai a signé le temps le plus rapide de l'histoire sur marathon en s'imposant lundi à Boston dans un temps non officiel de 2 h 03 min 02 sec qui ne devrait toutefois pas être homologué comme record du monde en raison des conditions et du parcours.

Le parcours du marathon de Boston est en partie descendant et était soufflé lundi par un fort vent arrière, ce qui devrait impliquer que le record du monde reste les 2:03:59 établies par l'Ethiopien Haile Gebrselassie en 2008 à Berlin. Mutai a devancé son compatriote Moses Mosop de quatre secondes et de près de 2 minutes l'Américain Ryan Hall. Chez les dames, la Kényane Caroline Kilel l'a emporté au sprint devant l'Américaine Desiree Davila en signant un chrono non officiel de 2 h 22 min 36 sec alors que Davila avait abordé en tête la dernière ligne. La Kényane Sharon Cherop a pris la dernière place sur le podium, finissant à 6 secondes de sa compatriote Kilel.