Renaud Lavillenie 2018
Le perchiste français Renaud Lavillenie | DPPI

Mondiaux d'athlétisme 2018 : Kevin Mayer à l'attaque, Renaud Lavillenie en défense

Publié le , modifié le

Renaud Lavillenie et Kevin Mayer sont les fers de lance de l'équipe de France pour les Mondiaux d'athlétisme en salle, qui débutent ce soir à Birmingham. 

Au sein d'une équipe de France privée de ses sprinteurs Christophe Lemaitre et Jimmy Vicaut, le duo Renaud Lavillenie-Kevin Mayer joue les têtes d'affiche des Mondiaux d'athlétisme en salle. Dans leur discipline, les deux hommes font face à des défis différents. 

Renaud Lavillenie doit défendre son titre

Renaud Lavillenie a connu une saison 2017 marquée par les blessures et une position d'outsider, une première pour le Français. Une année en-dessous des standards du champion, symbolisée par sa 3e place aux Mondiaux en plein air, à 6 centimètres de Sam Kendricks (5,95m). Cette fois, Lavillenie vient défendre son titre sur un pied d'égalité avec l'Américain. Lors du All Star Perche le week-end dernier, les deux hommes ont établi la meilleure performance mondiale à 5,93m. Kendricks a remporté le concours au nombre d'essais. Dix jours plus tôt, le vice-champion du monde Piotr Lisek avait lui atteint 5,91m. Avec huit perchistes au-dessus de 5,88m en 2018, dont le Français Axel Chapelle, le concours de Birmingham promet. 

Une nouvelle conquête pour Kevin Mayer

Successeur annoncé d'Ashton Eaton, retraité depuis les Jeux de Rio, Kevin Mayer n'a pas déçu. Champion d'Europe en salle de l'heptathlon en mars, le Français a dominé le décathlon des Mondiaux en plein air en août. Cet hiver, Meyer n'a pas chômé. Il a amélioré de deux ses records personnels. D'abord en 60m haies, descendant de 7"88 à 7"82 puis 7"79, et surtout en saut à la perche. A Rouen début février, il a grimpé 20 centimètres au-dessus de son record, avec deux sauts à 5,50m puis 5,60m. Fatigué, Kevin Mayer a manqué le titre de champion de France en salle d'heptathlon. Rien de grave avec les Mondiaux en salle et surtout le championnat d'Europe en plein air dans la ligne de mire. 

Le programme (heure française) : 

Jeudi 1er mars : 

    (19h45) Hauteur dames
    (19h45) Hauteur hommes
    (21h15) 3000 m dames

Vendredi 2 mars : 

    (11h00) 60 m (Heptathlon) - Kevin Mayer
    (11h18) 60 m haies (Pentathlon)
    (11h40) Longueur (Heptathlon) - Kevin Mayer
    (12h55) Hauteur (Pentathlon) 
    (13h00) Poids (Heptathlon) - Kevin Mayer
    (14h15) Poids (Pentathlon)
    (19h00) Longueur (Pentathlon)
    (19h50) 60 m dames (demi-finales)
    (20h35) Longueur hommes 
    (20h45) Hauteur (Heptathlon) - Kevin Mayer
    (21h10) Poids dames
    (21h17) 800 m (Pentathlon)
    (21h32) 400 m dames (demi-finales)
    (22h06) 400 m hommes (demi-finales)
    (22h38) 60 m dames (finale)

Samedi 3 mars :

    (11h00) 60 m haies (Heptathlon) - Kevin Mayer
    (12h00) Triple saut dames
    (12h05) Perche (Heptathlon) - Kevin Mayer
    (12h45) Poids hommes 
    (19h00) Perche dames 
    (19h05) 60 m haies dames (demi-finales)
    (20h08) Triple saut hommes
    (20h11) 60 m hommes (demi-finales)
    (20h35) 800 m hommes (finale)
    (20h50) 1000 m (Heptathlon) - Kevin Mayer
    (21h05) 400 m dames (finale)
    (21h20) 400 m hommes (finale)
    (21h39) 1500 m dames (finale)
    (21h55) 60 m haies dames (finale)
    (22h09) 60 m hommes (finale) - Christian Coleman (USA), Ronnie Baker (USA)

Dimanche 4 mars : 

    (16h00) Perche - Renaud Lavillenie, Sam Kendricks (USA)
    (16h05) 60 m hommes (demi-finales)
    (16h27) Longueur dames 
    (16h35) 3000 m hommes (finale)
    (16h58) 800 m dames (finale)
    (17h12) 1500 m hommes (finale)
    (17h30) Relais 4x400 m dames (finale)
    (18h00) 60 m haies hommes (finale)
    (18h25) Relais 4x400 m hommes (finale)

Hugo Monier @hgo_mon