Mesnil en haut, Lavillenie en bas...

Publié le , modifié le

Romain Mesnil a remporté samedi le concours de saut à la perche de la réunion de New York, 6e étape de la Ligue de diamant, avec une barre à 5,52 m alors que Renaud Lavillenie, détenteur de la MPM 2011, a échoué dès sa première barre (5,42 m). Dans le triple-saut, Teddy Tamgho s'est contenté d'une septième place. Sur 100m, Tyson Gay a été battu par le Jamaïcain Mullings (10"26), grâce à la photo-finish.

Un autre Français, Jérôme Clavier, a pris la 3e place alors que l'Américain Brad Walker a fini derrière Mesnil (5,52 m également) dans de mauvaises conditions météorologiques, avec un crachin permanent et du vent. Lavillenie, double champion d'Europe (plein air et salle), restait sur la meilleure performance mondiale (5,83 m), établie mardi à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Après avoir fait l'impasse sur la première barre (5,22 m), le Charentais a échoué par trois fois à une barre fixée 20 cm plus haut. Son rival dans la course au diamant, l'Allemand Malte Mohr n'a pas passé la première barre (5,22 m). Mohr reste en tête du classement de la discipline dans la Ligue de diamant mais Mesnil, deux fois vice champion du monde en plein air (2007, 2009), rejoint Lavillenie à la 2e place.

"C'était dur de franchir ne serait-ce qu'une barre vu les conditions,  a déclaré Lavillenie. La pluie et le vent, on ne peut pas faire pire pour la perche.  Il faut se battre, les mains glissent et la visibilité est moins bonne." "Je n'ai rien à tirer de ce concours, a-t-il ajouté, fataliste.  Heureusement qu'il y a du shopping à faire (à New York)..."

Teddy Tamgho n'a pas brillé à New York. La pluie, mais aussi le vent n'ont pas vraiment réussi au Français qui a fait l'impasse sur ses trois derniers essais, laissant le Britannique Philips Idowu remporter le concours grâce à un saut de 16m67, devant le Suédois Christian Olsson (16m29). Tamgho s'était contenté d'un bond à 15m55. "C'est une drôle d'histoire mais ça ne va rien changer dans ma saison ni  dans ma vie, a-t-il a indiqué. Je ne suis pas frustré. Je sais que je peux  faire 17,60 m à ma prochaine sortie ! Pas de panique.""L'élan était plus court que l'an dernier alors par rapport à mes marques,  c'était déjà mort (sic). En plus j'ai pris entre 4 et 5 m de vent sur mes  sauts... Je suis juste au pied du mur pour la Ligue de diamant (contre Idowu),  je dois tout gagner maintenant."

L'Américain Tyson Gay, l'homme le plus rapide de la saison sur 100 m, a été battu par le Jamaïcain Steve Mullings (10.26), dans des conditions météo défavorables (pluie et vent) ont limité les performances. Mullings s'est imposé à la photo-finish devant Gay, son partenaire d'entraînement dans le groupe de Lance Brauman. Disputée par un fort vent contraire (-3,4 m/s), la course a été marqué par trois faux départs, du Trinidadien Richard Thompson et des Américains Travis Padgett et Rae Edwards. Tyson Gay restait sur un 100 m avalé en 9.79 il y a une semaine couru en série d'une petite réunion à Clermont (Floride) alors que Mullings avait signé le même jour un chrono de 9.80 à Eugene, 4e étape de la Ligue de diamant.

Sur 200 m dames, la triple championne du monde Allyson Felix a dominé en 22.92 deux compatriotes américaines, Bianca Knight et Shalonda Solomon. La Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser, reine du 100 m aux JO-2008, a pris la 7e et dernière place en 23.52 alors que sa compatriote Sherone Simpson avait elle déclaré forfait à la veille du meeting. Sur 400 m, Jeremy Wariner a effacé son échec d'Eugene il y a une semaine, où il avait été battu pour son compatriote Angelo Taylor, un spécialiste du 400 m haies, en s'imposant en 45.13. "C'était une bonne course. Avec une météo normale, on serait passé sous les 45 secondes", a déclaré celui qui a devancé d'un cheveu le Jamaïcain Jermaine Gonzalez et le Grenadien Rondell Bartholomew. Dans la même course, le double amputé sud-africain Oscar Pistorius n'est pas parvenu à réaliser le chrono qui le qualifierait pour les Mondiaux-2011 mais il s'est montré heureux de signer son deuxième meilleur temps (45.69) dans des conditions aussi adverses. "Vu mon classement, j'aurais dû finir 8e, je vois que je suis proche de mon meilleur niveau, je suis en confiance."

AFP