Marathon Paris
56 999 participants prendront part au 41e marathon de Paris ce dimanche 9 avril dans les rues de la capitale. | Mustafa Yalcin / Anadolu Agency

New-York, Boston, Berlin, Londres : quelle place pour le marathon de Paris parmi ces géants ?

Publié le , modifié le

La 41e édition du marathon de Paris se tient ce dimanche dans les rues de la capitale (à suivre à partir de 8h10 sur francetvsport). Créé en 1976, l'épreuve parisienne rassemble en moyenne plus de 50 000 participants désormais dans un décor de rêve à travers les plus beaux atouts de la Ville Lumière. Moins populaire que New-York, moins rapide que Berlin, moins âgé que Boston, quelle est la place du marathon le plus connu de l'Hexagone parmi les références mondiales ?

New-York : le plus populaire

Ils sont environ plus de 50 000 à se réunir chaque année pour dévaler les 42,195 kilomètres les plus célèbres du monde. Le marathon de New-York est, sans aucun doute, le Graal de tout coureur longue distance. Depuis 1970, son aura n'a cessé de grandir. Quasiment deux millions de spectateurs s'amassent sur le bord du parcours pour encourager les athlètes. Ils sont même plus de 300 millions à suivre la course retransmise à la télévision sur la chaîne NBC à travers le monde. Tous les premiers dimanches de novembre, Big Apple est donc "the place to be". Des sportifs comme Lance Armstrong, Yannick Noah, Amélie Mauresmo ou encore Marion Bartoli dernièrement l'ont bien compris. Une participation n'est d'ailleurs jamais assurée : face au succès indéniable de l'épreuve, ses organisateurs ont décidé de mettre en place un système de loterie et de tirer au sort les heureux élus...

Boston : le plus ancien

C'est le doyen, le plus vieux de tous ! Créé en 1897, le marathon de Boston est le seul à être centenaire. Organisée pendant le mois d'avril, sa première édition n'avait rassemblé que 18 participants...alors que 30 000 dossards sont désormais distribués chaque année. Singularité de l'épreuve : un temps de qualification est requis pour y participer, ce qui indique le degré de difficulté d'un parcours assez exigeant. Malheureusement, Boston et sa course auront été marqués de plein fouet par l'attentat terroriste qui a frappé la ville le 15 avril 2013. Lors de la 117e édition de l'épreuve, deux bombes explosent près de la ligne d'arrivée, deux heures après le passage du vainqueur, causant la mort de 3 personnes et faisant 180 blessés...

Berlin : le plus rapide

C'est le marathon de tous les records ! Sur le plan sportif en tout cas. A Berlin, les six derniers records du monde de la discipline ont été battus. Un phénomène global qui s'explique, en partie, par la relative facilité du tracé allemand. Avec moins de 20 mètres de dénivelé et un parcours majoritairement à l'abri du vent, l'épreuve berlinoise a été remportée en 2h02"57 par le Kényan Dennis Kimetto en 2014, un record du monde masculin qui tient toujours. Chez les femmes, la Japonaise Mizuki Noguchi a, quant à elle, réalisé le troisième meilleur temps de l'histoire en 2h19'12 lors de l'édition 2005. Disputé fin septembre, entre la fin de l'été et le début de l'automne, le marathon de Berlin profite ainsi d'un climat idéal pour des participants avides de records qui se préparent souvent pour tout donner au cours de ce rendez-vous, véritable source de motivation hors années olympiques et mondiales.    

A LIRE AUSSI : La championne olympique en titre du marathon, Jemima Sumgong, positive à l'EPO

Londres : le plus tendance

C'est le petit frère du marathon de New-York ! Actuellement sponsorisé par le groupe industriel anglais, le Virgin London Marathon s'inspire, dans les grandes largeurs, de la course new-yorkaise. Un côté glamour et tendance surfe sur les bords de la Tamise, au pied de Big Ben et du London Eye. Porté par les exploits de l'idole locale, Paula Radcliffe (recordwoman du monde en 2h15'24 en 2003 sur le tracé londonien), le plus célèbre marathon britannique est sûrement celui qui s'est le plus développé ces dernières années. Un exemple ? En 2015, l'organisation annonce la tenue d'une course digitale qui a permis aux personnes n'ayant pas la possibilité de s'inscrire au marathon de participer à l'épreuve grâce à des avatars en réalité augmentée et de traverser la capitale depuis leur tapis de course. 

Paris : le plus "carte postale"

Champs-Elysées, Tour Eiffel, Bois de Vincennes, Bois de Boulogne... N'en jetez plus : le marathon de Paris est l'un des plus beaux du monde ! Et c'est également l'avis des nombreux participants (et touristes par la même occasion) qui y prennent part, tous les ans, au début du mois d'avril. Créé en 1976, l'épreuve parisienne ne cesse d'attirer des fidèles de plus en plus nombreux. Elle se place même en troisième position derrière les deux mastodontes américains (New-York et Chicago) en terme de "finishers". Ils seront d'ailleurs 57 000 à participer à l'aventure ce dimanche, un record ! En moins d'un demi-siècle, le marathon de la capitale n'a donc ni la renommée, ni la rapidité ou même la nouveauté de ses concurrents, mais il s'est déjà inscrit parmi les courses qui comptent à une vitesse folle. Un pari gagnant. 

DIRECT. Le marathon de Paris 2017 à suivre sur le site francetvsport

Fabien Mariaux