Marathon Paris
Les dizaines de milliers de participants au départ du marathon | FRÉDÉRIC SOREAU / PHOTONONSTOP

Le marathon de Paris en dix chiffres

Publié le , modifié le

La 38e édition du marathon de Paris, dont le départ sera donné ce dimanche sur les Champs-Élysées (dès 8h30 en direct sur France 3), va cette année encore animer les rues de la capitale française. Et si la mythique distance (42,195 kilomètres) sera dans les esprits de tous les participants, bien d’autres chiffres permettent de mesurer l’ampleur de l'événement, l’un des plus convoités par les runners du monde entier.

2h5’38 : Soit le chrono du vainqueur de l’édition 2013, le Kenyan Peter Some qui avait profité de l’événement pour exploser son record personnel. Chez les dames, l’Ethiopienne Boru Tadese avait elle établi le nouveau record de l’épreuve, en 2h21’06. Le record du monde (2h03’23, détenu par le Kényan Wilson Kipsang depuis septembre dernier au marathon de Berlin) sera-t-il battu ce dimanche ? Kenenisa Bekele, qui s’apprête à courir à Paris son tout premier marathon, a assuré qu’il en a fait son objectif.

16 : Soit l’heure à laquelle le dernier coureur est attendu sur la ligne d’arrivée … car sur un marathon, plus que sur n’importe quelle autre épreuve sportive, le simple fait d’aller au bout est une immense victoire en soi! Sur un plan plus pratique, le retour à la circulation normale est donc attendu en fin d’après-midi dans la capitale hexagonale.

70 : Soit, en euros, le prix d’un dossard pour le marathon de Paris. Mais seulement pour les plus rapides, car le tarif d’une participation va crescendo au fil des mois pour atteindre 115 euros. Si elle augmente quasiment chaque année, cette somme reste toutefois relativement abordable par rapport au droit de se présenter sur la ligne de départ du marathon de New York (jusqu’à 350 dollars).

86 : Soit l'âge de Maurice Grimonet, le doyen de la course! L'âge moyen des participants pour cette édition sera de 41 ans chez les hommes et 40 ans chez les femmes. 

240 : Soit le nombre de kilomètres par semaine (!) courus par Kenenisa Bekele, le favori de la course, au plus fort de son entraînement en altitude. Le champion éthiopien s’est préparé chez lui, sur les hauteurs d’Addis Abeba, prêt à frapper très fort pour son premier marathon. En septembre dernier, il avait déjà marqué les esprits en remportant le semi-marathon de Newcastle devant Mo Farah, son successeur sur 5.000m et 10.000m.

315 : Soit, en euros, la somme moyenne dépensée par un runner pour s’équiper en chaussures, textiles et accessoires dans l’optique d’un marathon.

2500 : Soit le nombre de bénévoles qui répondront à l’appel pour remettre les dossards, gérer les ravitaillements, encadrer les sas de départ… et distribuer les médailles aux dizaines de milliers de finishers !

50.000 : Soit le nombre d'inscrits qui seront alignés au départ des 42 kilomètres dimanche. Ce seuil d'inscription, déjà atteint l'an passé, permettra aux participants de représenter près de 140 nationalités au total. En revanche, la parité ne sera pas respectée avec 79% d'hommes pour 21% de femmes. Le long des rues de la capitale, ce sont plus de 250 000 Parisiens ou visiteurs curieux qui encourageront les runners. 

436.497 : Soit le nombre de bouteilles d’eau qui distribuées aux participants tout au long du tracé. Seront également écoulés 36.000 litres de Powerade, 23 tonnes de bananes et 412.500 morceaux de sucres!

5.600.000 : Soit, en euros, le chiffre d’affaires d’ASO (Amaury Sport Organisation, l'organisateur du marathon) sur un tel événément. La préparation du tracé, la sécurité et la formation d'un plateau d'élite se chiffrent environ à 4 millions d'euros, ce qui signifie qu'ASO dégage une marge brute de près de 30%. Un vrai gagnant avant l'heure!

Marathon de Paris