Marathon de Berlin: Mutai irrité par les faux temps de passage

Publié le

Le Kenyan Geoffrey Mutai était irrité d'avoir effectué une première moitié de course plus lente sur la base de faux temps de passage indiqués en raison d'un problème technique, incident qui l'a peut-être privé du record du monde dimanche. "C'était un gros gâchis. Les temps que nous avons eus étaient faux", a regretté Mutai en conférence de presse après sa victoire en 2 h 04 min 15 sec sur le parcours où son compatriote Patrick Makau s'était emparé du record.