Les Français déjà la tête ailleurs

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Mekhissi Tahri barcelone 082010
Ces deux-là font la paire | AFP - MIGUEL RIOPA

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Loin des sommets des Championnats d'Europe, les Français, pour certains déjà en vacances, sont retombés dans l'anonymat de la réunion de Zurich, 13e et avant-dernière étape de la Ligue de diamant.

A l'image de Myriam Soumaré. La révélationde Barcelone, où elle  avait conquis trois médailles, dont l'or sur 200 m, a terminé dernière du 100 m face à l'élite mondiale des sprinteuses. En 11 sec 56, la jeune femme a conclu à plus de six mètres de la Jamaïquaine Veronica Campbell-Brown (10.89), qui a battu sur le fil l'Américaine Carmelita  Jeter, dans le même centième. "Le corps m'a dit +stop+. Je n'ai pas réussi à relancer lors de la transition. J'étais motivée mais mon corps a dit +arrête+. J'ai vu à l'entraînement que ça répondait pas", a expliqué la Valdoisienne.

Le Rémois Mahiedine Mekhissi, champion d'Europe du 3000 m steeple, était optimiste. La veille aussi, son entraîneur avait espéré un possible record d'Europe pour son athlète. Loin du chrono escompté, le Rémois a plongé à la 8e place après un départ qui a fait illusion. "Après Barcelone où j'avais atteint mon objectif, c'était dur de retrouver un autre objectif, c'était dur de me reconcentrer. Je n'avais plus envie, seulement envie d'aller en vacances", a remarqué le vice-champion olympique de Pékin. Le Messin Bob Tahri, dauphin de Mekhissi en Espagne, a non seulement préservé largement sa marque continentale (8:01.18), mais il a aussi nettement précédé son rival national pour décrocher la 3e place en 8 min 07 sec 20.

Retour difficile également sur le sable de la longueur pour Kafétien Gomis.  Le vice-champion d'Europe s'est classé 7e et avant-dernier avec un misérable 7,29 m. Salim Sdiri a terminé juste devant le Nordiste, mais avec une mesure  plus digne (7,84 m). Garfield Darien, autre médaillé d'argent de Barcelone (sur 110 m haies), est resté lui sur son standard. Comme à Londres la semaine dernière où il avait égalé son record personnel (13.34). Rebelote au Letzigrund: Darien a encore couru en 13 sec 34. Devant, l'Américain David Oliver s'envolait en 12 sec 93 face à un vent de 0,3 m/s. C'est la 5e fois en 2010 que le Floridien, au physique de décathlonien (1,90 m/93 kg), descend sous les 13 secondes. "Je fais des fautes. C'est pourquoi j'ai  encore manqué le record du monde (12.87)", a souligné Oliver, invaincu en plein air depuis 16 courses et le début de la saison.

Les Américains, en tournée sur le Vieux-continent, n'ont pas baissé la garde. Leurs sprinters ont brillé à la hauteur du relais 4X100 m qui a amélioré  la meilleure performance mondiale 2010 en 37 sec 45, grâce notamment à Tyson Gay  impressionnant dans le dernier virage.

AFP