Christophe Lemaitre
Christophe Lemaitre | FRANCK FIFE / AFP

Lemaître va passer "un test"

Publié le , modifié le

Christophe Lemaitre sera très attendu samedi au meeting Areva de Paris à Saint-Denis, où il s'engagera sur 200 m avec comme adversaire principal un certain Usain Bol. Le Français envisage sa course comme "un véritable test" dans la perspective des Mondiaux de Moscou.

Qu'espérez-vous de votre 200 m ?
Christophe Lemaître: "Ca va être une course très relevée, avec deux médaillés olympiques sur  200 m. Ce sera d'un bon niveau et je pense qu'avec des conditions  météorologiques favorables, c'est une course qui ira très vite. Pour moi ça va  être un véritable test, je vais voir où j'en suis à un mois des Mondiaux par  rapport aux autres sprinteurs sur cette distance. Il y aura Bolt, Weir, Ashmeade, et si j'arrive à sortir un très gros chrono et une bonne place, ça  veut dire que ça ouvre des perspectives en vue des Mondiaux."

Avez-vous des ambitions en terme de chrono ?
Christophe Lemaître: "Nous sommes dans le cadre d'un meeting, alors mon objectif est  effectivement de faire la meilleure performance possible. Ça veut dire si possible courir en dessous des 20 secondes. Au vu des conditions annoncées et  de la concurrence il y a tout ce qu'il faut pour le faire. Après il faudra  aussi juger par rapport à l'attitude pendant la course, si j'ai un bon comportement. Avec une bonne place pas loin de Bolt, ce serait parfait. C'est  une chance d'avoir le meilleur sprinteur du monde dans sa course, ça aide à vouloir essayer de l'accrocher, de le battre, pour se dire qu'il faut compter  sur moi sur le 200 m. Bolt c'est toujours la garantie d'une course rapide."

Devancer les autres Jamaïcains serait aussi un signe  fort... 
Christophe Lemaître: "Ça va être intéressant de les avoir devant moi dès le départ. Il faudra aller à fond, comme toujours, il ne faudra pas perdre de temps dès le départ  ne pas se faire distancer dès le virage, parce que dans la ligne droite ça va  être compliqué de reprendre quelque chose. Mais si je suis au contact des  autres, je peux prétendre à faire un bon chrono. J'ai travaillé les virages cette semaine, j'ai fait des virages complets à fond pour avoir la sensation de  le maîtriser pour ne pas perdre de vitesse en vue du dernier 100 m. Ca  donnerait de la confiance de les devancer, mais s'ils sont devant moi, je ne  serai pas totalement démoralisé, il reste encore beaucoup de préparation d'ici  les Mondiaux

Christian Grégoire