Lemaître Christophe sourire arrivée 06 2010
Christophe Lemaître tout sourire | AFP - Jeff Pachoud

Lemaître: "aller chercher le record d'Europe me plairait bien"

Publié le , modifié le

Nouvelle "star" de l'athlétisme français, Christophe Lemaitre a bouclé sa saison dimanche en remportant le 100m du meeting de Kawasaki, au Japon, et se projette sur l'année 2011 avec pour objectif le record d'Europe (9"86).

Vacances longues, courtes, où ?
"Chez moi, tout simplement, à Aix. Mais, début octobre, je ferai le premier tour des Interclubs des jeunes".       

Au lieu de vous reposer? Après cette saison époustouflante, vous n'allez donc pas couper ?

"Mais, j'ai envie de courir. J'ai envie de courir avec mes potes du club. J'ai envie de faire plaisir à mon club. J'ai envie de ressentir cette ambiance conviviale, celle qui me plait dans l'athlétisme. Mais, pour l'instant, je ne sais pas encore trop sur quelles distances je vais courir".

Et vous allez aussi continuer vos études, ce qui n'est pas banal pour un sprinteur de haut niveau.
"En trois ans au lieu de deux, je vais faire une préparation de techniques intégrées d'ingénieur. Même si je ne suis pas un grand fan d'études, je sais qu'il était important de les avoir en poche à la fin d'une carrière. Et, la fin d'une carrière peut aussi arriver plus vite que l'on croit. Et puis, j'ai aussi besoin de m'intéresser à autre chose qu'à l'athlétisme, de découvrir d'autres domaines, d'autres gens, d'autres milieux. Pour mon équilibre mental, les études sont donc primordiales".

Mais, vous êtes bien le seul sprinteur en moins de dix secondes à être étudiant ? Est-ce bien compatible avec le haut niveau ?
"On verra bien ! Contrairement aux autres, sauf peut-être Bolt qui a 24 ans, je suis encore jeune. Donc, je peux me permettre de faire des études".

Bolt, justement Bolt, vise les 9"40 pour l'année prochaine. Que cela vous inspire-t-il ?
"S'il en parle, c'est qu'il doit se sentir capable de les approcher. Ce chrono me paraît vraiment énorme".

Et vous, vous visez quoi ?
"Cette année, tout le monde s'accorde à dire que j'aurais pu courir en 9"90. L'an prochain, aller chercher le record d'Europe de 9"86 (NDLR: propriété du Portugais d'origine nigeriane Francis Obikwelu depuis 2004) me plairait vraiment bien. Mais pour réussir à l'attraper, je dois continuer à bien m'entraîner et aussi à améliorer mes départs".

Avez-vous un point commun avec Bolt ?
"Trois, au moins ! Je mange des nuggets, comme lui ! Je suis grand, à trois centimètres près, comme lui. Et, à trois centimètres près, aussi, j'ai la même foulée. Et, je dirais même, un quatrième : dans notre style, on est chacun unique".

En 2011, quels seront vos autres objectifs ?
"Deux médailles aux championnats d'Europe en salle à Bercy, une en individuelle et une en relais ! Et, idéalement, une place de finaliste aux championnats du monde. Sur 100m ou 200m, on verra. Quoi qu'il arrive en 2011, j'aviserai le moment venu. Je ne veux pas agir sous la contrainte de l'attente des gens. Je ne veux pas être victime de leur préoccupation donc, par ricochet, de la pression. Je veux faire les choses comme je les sens, comme elles m'inspirent".