Yoshihide Kiryu
Le Japonais Yoshihide Kiryu | IAAF / Yoichiro Funakoshi

Le Japonais Kiryu fait parler la poudre sur 100 m

Publié le , modifié le

Le sprinteur japonais Yoshihide Kiryu, 17 ans, a égalé le record du monde juniors du 100 m en 10 sec 01/100e (vent 0,9 m/s) lors d'une course à Hiroshima. Détenteur de la marque de référence cadets, le Nippon s'annonce comme l'attraction des Mondiaux de Moscou en août prochain.

Yoshihide Kiryu est un véritable phénomène. Tombeur du record du monde juniors sur 100 m à deux reprises (10 sec 21 en octobre, puis 10 sec 19 un mois  plus tard), le Japonais a égalé la marque de référence juniors sur la distance à l'occasion de sa première sortie de la saison. Quand Christophe Lemaître courait en 10"29 à Philadelphie, le Nippon a affolé le chrono en 10"01à Hiroshima. Un temps canon effectué en série qui plus est. Cette performance le place à deux centièmes à peine du record d'Asie (9"99 en 2007) détenu par le Qatarien d'origine nigériane, Samuel Francis, et à un petit centième du meilleur temps du Japon, propriété de Koji Ito (10"00).

A ce rythme, celui qu'une partie du public se plaît à appeler le "Bolt japonais" ne devrait pas mettre bien longtemps à faire tomber ces barrières. La flèche nipponne, 17 ans tout juste, pourrait d'ailleurs croiser le fer avec la Foudre jamaïcaine aux Mondiaux de Moscou cet été (du 10 au 18 août). Plus petit que le double-triple champion olympique (1,75 m, contre  1,96 m), Kiryu ne lui arrive pas encore à la cheville. Et tout emballement serait exagéré.

Darrel Brown, désormais co-détenteur d'un record qu'il possède depuis 2003, a disparu des écrans radar du sprint mondial depuis 4 ans. Même s'il a conquis l'argent lors des championnats du monde 2003 à Paris, le Trinidadien a plafonné à 9"99 et n'a pas réalisé les prophéties qui l'annonçait comme le nouvel Ato Bolton, malgré trois autres médailles d'argent mondiales avec le relais 4x100 m de son pays. 

Jerome Carrere